Denis Bernard fait une grande annonce bouleversante à La vraie nature

Quelle tristesse!

Cimon Asselin

La semaine dernière, nous avions assisté à un épisode touchant à La vraie nature en compagnie de Valérie Plante, Michel Courtemanche et Anne-Élizabeth Bossé. Si nous pensions peut-être vivre moins d'émotions fortes cette semaine, disons que c'est tout l'inverse qui s'est produit avec le passage de Denis Bernard, Caroline Néron et Mathieu Dufour. 

La mairesse Valérie Plante avait été excellente lors de son passage à l'émission La vraie nature la semaine dernière. À la fois simple et touchante, elle avait fait preuve d'une superbe ouverture et notamment sur sa jeunesse. 

Michel Courtemanche avait été lui aussi exceptionnel et il était difficile de ne pas être émotif en écoutant l'un de ses témoignages. Humoriste qui avait atteint le sommet de la gloire au Québec et en France dans les années 90, il avait raconté le moment le plus difficile de sa vie.

Il ne faut surtout pas oublier la magnifique Anne-Élizabeth Bossé puisqu'elle s'était ouverte avec énormément de courage et d'émotion sur sa séparation avec l'humoriste Guillaume Pineault.


Cette semaine, Caroline Néron était ravissante. Elle a accepté de revenir sur une période extrêmement sombre de sa vie et elle a éclaté en sanglots. Il était difficile de retenir nos larmes en écoutant son histoire.

Puis, Denis Bernard a fait un témoignage extrêmement bouleversant alors qu'il a annoncé être atteint d'un cancer depuis 2013. « J'ai choisi de ne pas faire l'annonce. Mes proches étaient au courant. J'en ai jamais parlé publiquement. » dit-il. 


Il ajoute ensuite ceci : « Je me disais : "bon, j'ai un cancer, ils vont se dire : il est-tu là? Ah, c'est vrai, il est malade". Je me suis dit : je veux éviter ça. J'avais ma garde rapprochée, ça, c'était important et j'avais surtout besoin de me faire une tête par rapport à ça. »

À 65 ans, il se fait rassurant en nous indiquant qu'il est très en forme et qu'il pratique toujours la natation chaque jour. Il affirme n'avoir jamais eu peur de mourir, mentionnant qu'il est dans le "vivre avec".

L'acteur continue en disant : « J'ai paniqué parce que j'avais commencé à tourner Les moments parfaits et là je voyais un sourcil qui me partait. J'avais des spots partout dans la tête. » 

Bon courage, Denis! Nos pensées sont avec toi! 



Vous pouvez visionner l'épisode en entier en cliquant ICI

Articles recommandés: