Martin Matte revient sur la controverse des publicités Maxi

Il avait été au coeur d'une controverse au printemps dernier.

Publié le par Monde de Stars dans Potins

Au printemps dernier, Martin Matte se trouvait malgré lui au coeur d'une controverse, quand une publicité de Maxi où il portait un costume dans le but de paraître obèse avait soulevé l'ire des téléspectateurs. L'humoriste est revenu brièvement sur cet épisode, alors qu'il était en entrevue pour le Journal de Montréal. 

Rappelons que la publicité avait finalement été retirée des ondes après que plusieurs organismes eurent accusé la chaîne de supermarchés et Martin Matte de contribuer à la grossophobie. 

« J’ai trouvé que c’est allé trop loin, mais somme toute, ça m’a fait réfléchir. Quand j’ai vu qu’on m’accusait de détester les gros, ça dépassait l’entendement. J’ai eu plus de 15 000 messages sur Facebook. Je ne les ai pas tous lus, mais j’en ai lu plusieurs centaines. Et j’en ai vu aucun de négatif », a expliqué Martin Matin, au Journal de Montréal, alors qu'il était en entrevue pour parler du retour de son émission  Les beaux malaises

« La pub de Maxi, c’était juste un clin d’œil au premier confinement. Le monde mangeait plus. C’était juste pour dire : “Faites attention !” Rien de plus », poursuit-il. 

Concernant le retour des  Beaux malaises , Martin Matte a également peaufiné son écriture pour pouvoir éviter certains clichés. « J'ai changé des  punchs pour éviter de tomber dans certains clichés. Ça m'a forcé à aller plus loin, à pousser la réflexion pour savoir si c'était intelligent, si c'était bien ficelé », a-t-il expliqué. 

Il prévoit des épisodes « qui grafignent », malgré le risque de controverse, étant donné qu'on observe de plus en plus de mouvements sur les réseaux sociaux par rapport à certaines blagues un peu plus osées. 

« Il faut que ça aille loin. Il faut qu’il y ait des malaises. Qu’est-ce que tu veux que j’te dise ? Je suis fait de même. C’est dans mon ADN », confie néanmoins Martin Matte. 

« J’ai fait toute ma carrière comme ça : je suis arrogant, je suis baveux, mais je gagne des trophées. Ça m’étonne à chaque fois. Comme les cotes d’écoute des Beaux malaises m’ont toujours étonné. On avait deux millions de personnes par semaine et pourtant, les sujets étaient heavy, des fois », rappelle-t-il à propos des précédentes saisons. 

Les beaux malaises sera de retour dès mercredi à 21 h sur les ondes de TVA. 

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook