Guy A. Lepage fait de nouvelles révélations concernant la maladie de son fils Thomas

Tellement touchant..!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Guy A. Lepage est ambassadeur de la Fondation du CHU Ste-Justine depuis l'automne 2018 et il a une excellente raison de s'impliquer pour une cause aussi noble puisqu'il a lui-même pu constater à quel point le travail que les gens de Ste-Justine font est essentiel. C'est que le fils de l'animateur de Tout le monde en parle a failli perdre la vie, mais il a été sauvé de justesse par les professionnels de l'hôpital pour enfants.

De passage à l'émission Sucré Salé, lundi soir, Guy A. a raconté à Patrice Bélanger ce qui s'est passé et pourquoi il avait décidé de s'impliquer. Il en a également profité pour donner de nouveaux détails concernant la maladie qui a frappé son petit Thomas.

Voici quelques extraits de l'entrevue que l'on vous suggère fortement de regarder en intégralité sur le site de Sucré Salé.

« La première fois, mon fils a eu les mêmes symptômes que tous les enfants ont, c'est à dire une montée de fièvre qui est énorme, il a commencé à faire des espèces de plaques, et on s'est dit qu'on allait aller à l'hôpital parce qu'on avait vu qu'il avait un orteil où il y avait un bleu qui grossissait. On l'a amené à l'urgence, ils l'ont observé et ils ne savaient pas trop, et là il y avait une urgentologue qui a vu son pied et qui a dit qu'elle n'aimait pas ça et qu'elle soupçonnait qu'il y avait une infection qui était rentrée par là. 36 heures plus tard, on a appris que c'était un streptocoque qui avait viré en choc toxique. 

Si mon fils avait habité Dolbeau, qu'on l'avait amené le lendemain à l'hôpital de Chicoutimi et qu'on lui avait dit qu'il fallait le transférer à Ste-Justine. Dans ce délai-là, il serait décédé. Notre principale chance, ç'a été de rencontrer cette urgentologue, mais aussi d'habiter à dix minutes de Ste-Justine. »

Guy A. Lepage est un papa présent pour ses enfants, lui qui a été élevé par un papa peu démonstratif.

« Ça m'a donné une bonne leçon, je me suis dit que tout ce que j'ai fait avec mon père, je ne le ferais pas avec mes enfants. Ça ne veut pas dire que ce sont les bons choix, mais ça veut dire que si mes enfants consultent un psychologue, c'est pour parler d'autres choses. »

L'ancien de RBO a d'ailleurs prouvé au cours des derniers jours qu'il était un papa présent et aimant pour ses enfants, avec une magnifique publication sur Instagram:

« Quand mon fils Théo avait 4 ans, je l’ai amené voir le Roi Lion. Dès le début du film, alors que le singe présente le lionceau à la tribu, je pleurais déjà comme un veau. J’étais un jeune papa anxieux de 35 ans à l’époque et cette relation parfaite entre le père et le fils, le décès prématuré du Roi Lion et la culpabilité de son fils Simba m’avaient frappé en plein coeur. La relation entre mon père et moi était inexistante et je voulais que mon rapport avec mon fils soit 1000 fois mieux alors que je n’avais jamais eu d’exemple positif dans ma vie. Bref, j’avais braillé tout le long. 
Aujourd’hui, j’ai amené mon fils Thomas (4 ans) voir le nouvelle version du Roi Lion. Je suis maintenant un vieux papa de 58 ans, conscient du temps qui passe et de la chance qu’il a, qui sait aujourd’hui qu’il est un bien meilleur père que fut le sien, qui sait que ses trois enfants l’aiment, un papa apaisé qui connait la vie et qui connait par coeur l’histoire du Roi Lion. 
Ce qui ne m’a pas empêché de brailler tout le long. 
Je suis un papa très moumoune.

Photo : Théo et moi (1994) »

À LIRE ÉGALEMENT

Isabelle Gaston publie un bouleversant message suite au décès du 1er policier arrivé sur les lieux du crime

Sophie Prégent fait d'étonnantes révélations sur sa relation avec Charles Lafortune

Voici qui pourrait remplacer Lara Fabian comme coach à La Voix, l'an prochain

Marc Hervieux a exaucé les dernières volontés d'une de ses fans, juste avant de mourir

Le comédien Daniel Thomas a sauvé un jeune homme de 21 ans d'une noyade certaine, dimanche

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Sucré Salé
Crédit Photo: Capture d'écran Sucré Salé