Hugo Dumas critique fortement le comportement de Clodelle et d'Alexandra à Occupation Double

Il confirme ce que bien des gens pensent.

Monde de Stars
Hugo Dumas critique fortement le comportement de Clodelle et d'Alexandra à Occupation Double

Alors que l'épisode de dimanche soir a fait sortir Philippe et Sarah-Donia des maisons à Occupation Double dans l'Ouest, beaucoup estiment que c'est plutôt Alexandra qui aurait dû faire ses valises, d'autant plus que l'agente de bord récemment larguée par Robin avait manifesté son désir de partir. 

D'ailleurs, Hugo Dumas n'a pas mâché ses mots à l'endroit de la candidate, de même que de Clodelle, qui nous ont donné une scène haute en bisbilles. 

Dans sa chronique publiée lundi matin dans La Presse, intitulée Les lumières n'ont pas flashé, le chroniqueur souligne la situation de déjà vu comme quoi les anciens candidats se rebellent contre ceux entrés plus récemment dans l'aventure.

Selon Hugo Dumas, l'élimination de dimanche a été « la moins cohérente » de toute la saison. Rappelons que Philippe et Sarah-Donia ont été accusés d'être « trop stratégiques ». Et cela n'a pas plu au chroniqueur.

« Euh. N’est-ce pas encore plus stratégique que de sortir un des cinq couples de la téléréalité et de garder dans l’aventure quatre joueurs blasés qui ne servent plus à rien et qui supplient quasiment leurs amis de les renvoyer au Québec ? C’est très hypocrite – certains diraient même wack – comme explication », écrit-il. 

Hugo Dumas estime qu'avec cette décision, le couple formé par Frédérick et Audrey, qui étaient tous les deux à la table d'élimination, a « perdu des points en se vengeant ainsi ». Il estime également que le temps est venu pour Alexandra, Clodelle, Jackson et Alex Yelle de quitter l'émission. 

D'ailleurs, le chroniqueur n'est pas très impressionné par le comportement de Clodelle et Alexandra face à Marilou.  « [Elles] ne réalisent pas qu’en ostracisant la mannequin Marilou, en persiflant dans son dos et en lui envoyant des piques, elles ne font qu’augmenter ses chances de gagner avec Robin le gros lot de 600 000 $. Les fans ne votent jamais pour des candidats méchants et prennent plutôt en pitié les intimidés », rappelle-t-il. Il cite en exemple l'édition Afrique du Sud, où Mathieu avait vu la victoire quasi assurée lui échapper en traitant Kevin de tous les noms. « Lui et Claudie, toujours ensemble deux ans plus tard, étaient les chouchous du public avant que cette diarrhée verbale ne leur coûte le condo et toutes les autres bébelles », a-t-il conclu. 

Lisez sa chronique complète ici