Virginie Fortin imite David Goudreault en livrant un slam engagé contre les anti-vaccins

Tous les détails à l'intérieur

Publié le par Monde de Stars dans Viral
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Dans un segment de l’émission Parasol et gobelets, diffusée sur les ondes de Ici Première, Virginie Fortin décide d’écrire des textes à la façon de différents auteurs. Dans cette chronique, elle a ainsi décidé de rendre hommage à David Goudreault à travers un slam qu’elle destine tout particulièrement aux anti-vaccins. 

« Je jure sur la tête de Jean-Paul, mon chat pas trustable, que je vais fouiller les poubelles de plusieurs auteurs cet été pour découvrir des textes qu’ils n’auront jamais publiés. D’ailleurs j’ai trouvé cette semaine le cahier de notes que je soupçonne d’appartenir à David Goudreault, c’est rempli de slams engagés » ironise-t-elle pour commencer sa chronique. 

Voici donc le slam que Virginie Fortin a écrit pour les anti-vaccins 

« P’tit anti-vaccin, comment tu vas ?

Je m’en fais pour toi.

Je t’entends, je te sens, je te vois crier HAUT et FORT qu’il faut faire nos recherches

Mais je cherche puis je recherche puis je ne comprends pas.

Insolence, insouciance, ignorance… qu’est-ce que tu en penses ?

T’es piqué par l’idée qu’une piqure défigure

T’as peur qu’on te contrôle

T’as peur d’une thrombose

Tu sais pas ce qu’il y a dans le vaccin

Mais sais-tu ce qu’il y a dans le craquelin ?

Puis t’en manges pareil. 

C’est du pareil au même

Même si tu penses le contraire mon frère.

T’avales de l’ibuprofène sans te poser de question,

Mais tu agis en imbu prophète qui perd la raison. 

Laisse tes cartons à maison, manifestement tu manifestes pour rien de bon.

Prends une bonne respiration entre deux conspirations.

Tu manques d’inspiration si ta seule motivation c’est d’alarmer la population.

24 342 morts au Canada

Puis le vaccin servirait d’éliminer une partie du peuple ?

De quoi t’as peur ?

C’est correct de remettre en question les décisions d’un gouvernement qui gouverne et ment

Quand vient le temps de parler d’accès au logement et du salaire des enseignants

Mais en ce moment, c’est prouvé scientifiquement que c’est toi qui es dans le champ

Oui, le couvre-feu c’était intense

Mais ouvre tes yeux puis pense.

À cause des mesures sanitaires, t’as le monsieur solitaire

Mais au lieu de te censurer puis de te taire

T’écris des publications incendiaires 

Qui mettent le feu aux compotes de tes potes complotistes

Qui pensent que le compost est une invention des gauchistes qui veulent que la ville devienne un grand jardin de vélos.

Moi aussi j’ai hâte de manger dans un restaurant, 

De serrer mes parents, 

De frencher une inconnue avec son consentement. 

On veut la même chose, mais on est pas d’accord

Mais par ma prose,

J’espère t’avoir de mon bord.

On vit dans le pays qui nous laisse tout dire, tout faire, 

Un pays qui nous donne l’assurance maladie. 

Mais je t’assure que la maladie s’assagit pas, quand des gens comme toi brassent, sur fond de mauvaise foi,  la merde néo-libérale anti-passeport vaccinal. 

Ça passe pas. 

Ça passe plus.

Toi puis moi, je nous vois partager une bonne Corona quand le corona ne sera plus le corona parce qu’on aura écouté ceux qui ont de vrais doctorats.

P’tit anti-vaccin, je ne te chicane pas.

Je te parle coeur à coeur, comme un cousin, un frère, un oncle, même une grand-mère

Je te parle d’humain à humain pour que demain on marche main dans la main,  sur le chemin qui mène à un monde meilleur. »

Pour voir sa performance dans l’émission Parasol et gobelets, c’est juste ici :

« Mon slam de David Goudreault

Cet été à @parasoletgobelets j’ai la chance de présenter mon segment « à la manière de » dans lequel je lis des textes d’auteurs connus jamais publiés. Pour ma première présence j’ai « trouvé le cahier de notes de David Goudreault ».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram · Crédit Photo: Instagram