Une ex-anorexique québécoise lance un cri du coeur sur Facebook... Aujourd'hui, elle est méconnaissable!

Elle est magnifique... Bravo!

Publié le par Monde de Stars dans Viral
Partager sur Facebook
228 228 Partages

L'anorexie est une grave maladie qui a souvent de graves conséquences... 

Mais n'allez surtout pas croire que c'est un combat perdu d'avance, la Québécoise Gaby June en est la preuve.

Sur son compte Facebook, la jeune femme a publié un émouvant message sur le combat qu'elle a longtemps mené, et qu'elle a aujourd'hui gagné.

Voici son message:

"J'ai envie de partager quelque chose ce soir avec vous.. Si ce dont je vais parler ne vous interesse pas je vous demande gentiment de ne pas commenter et de regarder autre chose dans votre facebook. Le message sera écrit au féminin parce que cela touche plus de femmes que d'hommes, mais je sais très bien que certains peuvent se reconnaître la dedans. 

Plusieurs personnes savent que j'ai été anorexique dans le passé. Le but dans le message ci-contre n'est pas de vous expliquer le pourquoi, les éléments déclencheurs, les détails sur mon poids actuel et passé. Ni de mettre des photos alarmantes.

L'endroit sur lequel je souhaite porter votre attention est sur les mots "J'ai été". Cette maladie a failli me coûter la vie et a nécessité une hospitalisation de plus de 3 mois. Une partie de ma vie sociale, amoureuse et étudiante ont été touchées durant plusieurs années. Je m'adresse aux personnes préoccupées par leur poids, leur image, la balance. Peu importe à quel point, même si c'est seulement une petite voix dans votre tête qui vous dit que vous n'êtes pas assez bien, ou que vous en êtes au point de manger 2 mini repas par jour dont des protéines aux 2 jours, je vous dis STOP!! 

Cela n'en vaut pas la peine. Oui mais ça vous le savez déjà, tout le monde autour le dit.. Mais croyez-moi sur parole, une fois arrivée au bout de tout ça, à la fin, que ce soit à l'hôpital ou au moment où vous vous rendrez compte que vous avez le bras prit dans l'engrenage jusqu'à l'épaule, vous l'admettrez...

Et comment on fait pour s'en sortir? La réponse que je vais vous donner est peut-être un cliché. Mais c'est en s'aimant. En s'aimant si fort que l'on devient sa meilleure amie, et que l'on se fait confiance. En apprenant à se connaître. En s'intéressant à de nouvelles choses.. Une passion.. 

Si on s'entraîne, on le fait parce que l'on aime son corps et non parce qu'on le déteste. La nuance est là. En mangeant les bonnes choses parce que l'on s'aime et qu'on aime notre corps et non ce que l'on devrait manger pour la balance. 

En allant chercher des conseils et du soutien auprès des bonnes personnes et en faisant des choix sur les personnes qui font partie de notre entourage pour notre bien.

Parce que l'on a qu'une seule vie à vivre, pas une pratique pour la seconde vie que l'on croit tous avoir. Et en passant vous pouvez faire la sourde quand des professionnels vous disent que le taux de guérison est bas. Non seulement parce que j'en connais plus d'une qui est guérie, simplement parce que peu importe votre problème, c'est vous qui décidez. Vous écrivez les statistiques vous-même. Et je crois que l'on peut s'en sortir parce que je l'ai fait! P.s: les photos sur lesquelles je suis blonde j'étais malade... Je les publie parce qu'elles sont encore disponibles sur mon compte... Pas au sommet de la maladie mais à une époque où je les regardais et où je trouvais des défauts.. Et maintenant celle en brune on peut voir que j'ai des cuisses!! Et des courbes. Peut-être que la balance a augmenté.. Mais mon niveau de bonheur et ma qualité de vie ont augmenté X100000% ..!!! N'est-ce pas tous ce que l'on veut?;)"

Ci-dessous, les photos publiées par Gaby la montrant aujourd'hui... Voilà une histoire qui pourrait inspirer plusieurs jeunes femmes, mais aussi de plus en plus de jeunes hommes, dans leur combat contre l'anorexie. N'hésitez pas à partager son histoire!

Partager sur Facebook
228 228 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook