Viral : Un autre signe qu'Éric Salvail serait sur le point de faire son grand retour
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un autre signe qu'Éric Salvail serait sur le point de faire son grand retour

De nouveaux commentaires très intéressants

Publié le par Monde de Stars dans Viral
Partager sur Facebook
2,441 2.4k Partages

Une photo d'Éric Salvail dans un bar de Québec a fait le tour du Web, au cours des derniers jours. Et selon plusieurs, il s'agirait possiblement d'un signe que l'ex-animateur et producteur vedette est sur le point de faire un retour dans la sphère publique. C'est en tout cas ce qu'ont avancé Myriam Ségal et Luc Lavoie, cette semaine, sur les ondes du FM 93. 

Voici une retranscription de leur conversation, en ondes, au sujet d'Éric Salvail et de la photo qui a circulé cette semaine sur les médias sociaux.

«As-tu vu la photo d'Éric Salvail?», a demandé l'animatrice Myriam Ségal.

«Oui, je l'ai vue», a répondu Luc Lavoie.

«Il est allé dans un bar de Québec. Un bar homosexuel, réputé pour ça. Il s'est fait prendre en photo avec un de ses fans. Et là ça suscite un tollé. Il se montre. Mais oui, mais il est toujours ben pas se cacher jusqu'à la fin de ses jours.»

«On exagère énormément dans son cas, affirme Lavoie. Oui, je connais Éric Salvail. C'est pas un ami mais je le connais. Ce qu'il a fait, qui a été rapporté dans les médias et qui a provoqué sa chute instantanée c'était épais, grossier, vulgaire. Mais en aucun cas ce n'était un crime. Il n'a jamais été accusé de quoi que ce soit. Il n'a pas violé, à ce que je sache. C'était une forme d'exhibitionnisme. Je répète mes mots: épais, vulgaire et grossier. Mais un des problèmes dans la vie que les gens ont de la difficulté à accepter de plus en plus, c'est qu'on a le droit d'être épais, grossier et vulgaire. Ça ne nous rend pas très très aimable. 

Alors Éric Salvail, c'est au public, c'est à l'auditoire de décider si c'est le temps pour lui de revenir sous les projecteurs.»

Pour écouter l'extrait en question sur le site du FM93, c'est ici.

«Je me suis même demandé si le fait que cette photo circule c'était pas un signe qu'il pourrait revenir, explique Ségal. J'ai comme l'impression qu'il pourra difficilement être le patron d'une firme de production et avoir de l'autorité sur des gens avant qu'il ait fait un espèce de mea culpa public. Mais pourquoi pas comme chroniqueur quelque part?»

«Écoute, moi je pense que s'il revient ça va être comme vedette, affirme Lavoie. Je ne dis pas qu'il faut absolument qu'on ramène Salvail. Ça ne me regarde pas, ce n'est pas mon genre de télévision. [...] C'est au public de décider s'il veut le revoir. S'il y a un diffuseur qui est prêt à tenter l'expérience éventuellement. Écoute, Joël Legendre s'est refait une place dans le monde des médias.»

«Dans le cas de Salvail, il abusait de son autorité pour se donner des plaisirs qui étaient douteux. Tsé, le petit jeune qui est embauché par Salvail et qui trouve que Salvail a un comporte qui a pas d'allure avec lui, il n'ose pas le dire, parce qu'il pourrait perdre une chance de travailler dans ce milieu-là?»

«Tsé, je ne veux pas aller dans ça, mais il faisait quoi Salvail? Il se la montrait. C'est ça qu'il faisait. C'est épais, ça a pas de bon sens. Mais là... Pourquoi il ne reviendrait pas à la télé si les auditeurs veulent le voir? Je ne vois pas de problème.»

Plusieurs auditeurs ont écrit aux animateurs pour réagir à leurs propos. L'un d'eux affirmait: «Il a testé Québec. Si ça passe à Québec, ça va passer à Montréal. Parce qu'à Québec on est plus sévère, en général. »

Un autre y a été d'une question qu'il qualifie de taboue. «Les possibilités de rédemption de Salvail et Legendre seraient-elles les mêmes s'il s'agissait d'hétérosexuels et que les victimes étaient des femmes?» 

«J'ai comme l'impression que Salvail pourrait effectivement tranquillement revenir.»

«Il a du talent. Il faut le reconnaître. C'est un gars qui est vite sur ses patins. Je l'ai connu quand il était animateur de foule dans des shows de télévision. Il peut être drôle c'est incroyable. Et il a ce côté totalement disjoncté, ça a pas de bon sens, on ne peut pas se conduire de même. »

«D'après-toi, la photo. C'est un essai? C'est une tentative? Ou bien c'est juste un hasard?»

«Je ne sais pas. En fait, ce n'est pas sa photo, c'est le gars qui tenait la caméra. Dur à répondre. Mais il a choisi de se montrer en public dans un bar gai de Québec. C'est public, c'est public. »

Une auditrice a elle aussi écrit aux animateurs pour dire qu'elle abondait dans le même sens que Luc Lavoie.

«Il a très mal agi, il ne méritait pas de perdre tous ses emplois, il a travaillé fort pour atteindre les sommets, il n'a rien fait de criminel, en tout cas il n'y a pas d'accusation criminelle, il doit faire amende honorable, s'excuser, et on peut le ramener.»

Et selon vous, est-ce qu'un diffuseur québécois devrait donner une autre chance à celui qu'on surnommait, jusqu'à récemment, le King de V?

Partager sur Facebook
2,441 2.4k Partages

Source: RadioEGO
Crédit Photo: Facebook