Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Marie-Ève Janvier souligne le 11e anniversaire du décès de son frère Louis-Philippe

Une sombre journée

Cimon Asselin

Le 7 février 2013 demeurera toujours une journée bien sombre pour Marie-Ève Janvier et ses proches. Ce jour-là, son frère Louis-Philippe Janvier rendait malheureusement son dernier souffle à l’âge de 26 ans en raison d’une récidive de cancer. Sur les médias sociaux, Marie-Ève et ses proches ont souligné le 11e anniversaire du décès de Louis-Philippe avec un touchant message sur la page de la Fondation Louis-Philippe Janvier


Tout d’abord, nous tenons à souligner que nos pensées sont avec Marie-Ève Janvier et ses proches dans ces moments qui sont toujours très difficiles. 

Sur les médias sociaux, la chanteuse et sa famille ont publié un touchant message par le biais de la Fondation Louis-Philippe Janvier. Voici ce qu’ils ont écrit : 



« Il y a 11 ans aujourd’hui, à cette heure précise, entouré de ta famille, tu devenais un ange.

Cette famille, ainsi que toutes les personnes que tu a su marquer par ta bienveillance, ton grand coeur, ton dévouement et ta persévérance, poursuivent ta mission, Louis-Philippe. Tu peux être fier de ce que tu as laissé. Tu vis à travers nous.

Tu nous manques. 💙
 »
- Marie-Ève Janvier et la famille de Louis-Philippe Janvier 

via La vraie nature Facebook


Voici la biographie de Louis-Philippe Janvier, tirée de sa fondation


Louis-Philippe Janvier n’est qu’un bébé de 9 mois lorsqu’il doit lutter contre un cancer très virulent, une tumeur très rare logée au niveau du cou. À cette époque, en 1986, dans le village de Roxton Pond, une vague de support et d’amour amène les amis et la famille à se rassembler et chanter en chœur pour amasser des fonds pour les enfants malades. C’est officiellement en 1989, grâce à cette belle histoire de famille, que la Fondation Louis-Philippe Janvier est mise sur pied par Benoit Janvier et Johanne Lussier, les parents de Louis-Philippe, et Diane Janvier, sa tante. Ce chœur qui se rassemble chaque année, avec le petit Louis-Philippe qui danse et qui fait sourire tout le monde à chaque spectacle, deviendra bientôt la troupe Musicophonie, une chorale qui existe depuis maintenant plus de 35 ans.


C’est à l’âge de 5 ans que Louis-Philippe est miraculeusement déclaré guéri. La fondation poursuit alors sa mission et récolte des dons qui sont redistribués vers d’autres organismes aidant les enfants malades (tels que Leucan, la Fondation Charles Bruneau, etc.). Toute la famille est très impliquée; Louis-Philippe, qui prend les rênes de l’animation des spectacles de Musicophonie, ses parents, Benoit et Johanne, et ses sœurs, Marie-Eve et Émilie. S’ajoutent ensuite d’autres activités bénéfices qui deviennent des rendez-vous annuels auprès des gens de la région de Granby, dont le tournoi de golf annuel de la fondation. Depuis les débuts de la Fondation Louis-Philippe Janvier, c’est plus de 1 million de dollars qui sera distribué en dons.


C’est en 2012 que tout bascule. Le même cancer rare et virulent revient défier Louis-Philippe pour une deuxième fois. Malheureusement cette fois-ci, la maladie ne lui laisse aucune chance et Louis-Philippe perd son combat contre le cancer 3 mois plus tard, le 7 février 2013, à l’âge de 26 ans.


Depuis, la fondation redirige directement ses dons vers les jeunes adultes de 18 à 35 ans atteints de cancer. Les lacunes sont flagrantes en ce qui concerne ce groupe d’âge; Louis-Philippe en aura été témoin le temps de son dernier combat.

Marie-Ève Janvier Instagram

Articles recommandés:

Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!
Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!