Léa Clermont-Dion publie un puissant message en lien avec l'actualité des derniers jours

Un émouvant message!

Monde de Stars
Léa Clermont-Dion publie un puissant message en lien avec l'actualité des derniers jours

Les éléments de l'actualité des derniers jours font réagir bon nombre de Québécois. Et Léa Clermont-Dion est de ces personnes-là. Celle qui est actuellement enceinte d'une fille en a profité pour dévoiler son ventre arrondi sur les réseaux sociaux. 

Elle y est également allée d'un long message appelant à la création d'un monde meilleur pour les générations futures. 

« Je suis enceinte d’une fille. Elle grandira, je l’espère, dans un monde plus égalitaire. C’est qu’on la pensait acquise l’égalité. Mais c’en est une de façade. Tout nous le démontre. De Black Live Matters au mouvement sans précédent de dénonciation des violences sexuelles que l’on vit, nous apprenons des récits des autres. Je suis profondément chamboulée par tout ce que je lis. Je pensais connaître l’ampleur des oppressions. J’en savais si peu. Je suis une femme blanche privilégiée et je prends sérieusement conscience de cette position. Je suis en colère, triste et solidaire avec celles et ceux dont l’estime demeurera meurtrie. La violence laisse des marques indélébiles. Je tente de rester optimiste. C’est ce qui me tient ancrée. Je me préserve pour mon fils et ma fille. Nous nous éduquons à vitesse grand V. Et j’ai espoir que les prochaines générations feront mieux. La solidarité qui jaillit, malgré cette laideur parfois si sombre, me donne de la force pour y croire », écrit-elle sur sa page Instagram. 


Rappelons que lors de la vague du mouvement #metoo, Léa Clermont-Dion avait elle-même porté plainte à la police contre l'ex-journaliste Michel Venne qui l'aurait agressée sexuellement alors qu'elle était encore mineure. 

« 2008. J’ai 17 ans. Je suis agressée sexuellement par mon patron, un baby-boomer de gauche que tout le monde admire, moi la première. [...] J’ai pour idole un être charismatique, intelligent et engagé. C’est mon boss, il s’appelle Michel Venne », avait-elle alors écrit sur Facebook.

En 2019, il avait subi son enquête préliminaire. Il devait subir son procès cette année, accusé d'agression sexuelle. 

Léa Clermont-Dion a également publié récemment sur son compte une publication dénonçant les agressions sexuelles.

« Je redéposerai cela ici. Et j’ajouterais qu’il était temps que ça sorte, ça se dise. Il y en a marre de cette imputabilité. Dégoût et déception devant cette violence indigeste. Pensées solidaires pour toutes les survivant.es qui subissent les séquelles d’un indicible trauma. Vous êtes superbes. Ça suffit la masculinité toxique adulée au nom d’un fame dérisoire qui perpétue la domination. A vous qui abusez, vous êtes les tenants dociles de la culture du viol. Wake up.»