L'adresse courriel de François Legault révélée par erreur dans la lettre de démission du Dr Arruda

Oups

Monde de Stars
L'adresse courriel de François Legault révélée par erreur dans la lettre de démission du Dr Arruda

Horacio Arruda a fait parvenir sa lettre de démission au premier ministre François Legault, lundi, choisissant de passer le flambeau après 22 mois de pandémie.

Celui qui agissait depuis près de 12 ans comme Directeur national de la Santé publique du Québec a décidé de laisser sa place, alors que des propos récents ont remis en doute sa crédibilité, ce qui aurait pu avoir un effet sur l'adhésion de la population aux mesures mises en place pour combattre la COVID-19.

Si l'annonce de sa démission a immédiatement créé une vague de messages de soutien et de remerciements à son égard, c'est plutôt un autre détail qui a retenu l'attention, sur les médias sociaux.

Plusieurs journalistes ont partagé en intégralité la lettre de démission que le Dr Arruda a envoyée au premier ministre Legault. Ce faisant, ils ont révélé au grand jour l'adresse courriel du chef de la Coalition Avenir Québec. C'est le cas du journaliste de TVA Nouvelles Félix Séguin qui a partagé le Tweet ci-dessous, dans lequel on a pris soin de cacher l'adresse courriel en question.

Le journaliste s'est vite ravisé et a effacé son Tweet pour le republier, cette fois-ci en cachant cette information privilégiée:

Voici la lettre de démission que le Dr Horacio Arruda a fait parvenir, lundi, au premier ministre François Legault:

« Monsieur le Premier ministre,

Depuis près de 12 ans, je sers le Québec comme Directeur national de santé publique (DNSP). J’y donne le meilleur de moi-même, avec le bagage et l’expérience qui sont les miens. Avec mes collègues, au cours des deux dernières années, nous avons combattu sans relâche pour diminuer au maximum l’impact de cette terrible pandémie de COVID-19.

Dans un contexte d’incertitudes et de progression rapide des connaissances, nous avons émis des avis de santé publique et fait des recommandations, les meilleurs possibles, pour supporter en temps opportun le gouvernement dans ses prises de décisions. Les diverses opinions d’experts consultées tout comme les meilleurs standards de santé publique reconnus ont été pris en compte dans nos recommandations. Il importe de considérer chacune de ces recommandations dans le contexte des connaissances du moment et de l’époque. Nous avons porté une attention particulière envers nos populations les plus vulnérables et tenu compte des impacts importants des mesures proposées sur les multiples déterminants de la santé et sur le réseau de soins de santé.

Les propos récents tenus sur la crédibilité de nos avis et sur notre rigueur scientifique causent sans doute une certaine érosion de l’adhésion de la population. Dans un tel contexte, j’estime approprié de vous offrir la possibilité de me remplacer avant l’échéance du terme de mon mandat, du moins à titre de DNSP.

Ne voyez pas dans ce geste un abandon de ma part, mais plutôt l’offre d’une opportunité pour vous de réévaluer la situation, après plusieurs vagues et dans un contexte en constante évolution.

Si cela devait être votre décision, je continuerai, et ce, comme je l’ai toujours fait, à servir les concitoyens comme acteur de santé publique, mais serai disposé à le faire dans un rôle différent.

Je vous remercie sincèrement pour votre confiance à mon égard, confiance que vous m’avez témoigné et fait part au cours de ces deux dernières et intenses années.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Le directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint,

Horacio Arruda, M.D., FRCPC »