Chantal Lacroix vient en aide à un garçon de 12 ans atteint d'un TDA

Elle a peut-être changé sa vie...

Publié le par Monde de Stars dans Viral
Partager sur Facebook
617 617 Partages

Chantal Lacroix a un coeur grand comme le monde et elle a eu l'occasion de nous le prouver plus d'une fois! 

La célèbre animatrice a donné comme une poussée de vent dans le dos à un jeune garçon de 12 ans, nommé Bryan, atteint d'un trouble du déficit de l'attention avec hypéractivité.

Plusieurs jeunes enfants en souffrent toute leur enfance, à l'école, dans les examens et ça atteint leur motivation à continuer. Mais des alternatives existent, pleine de beauté et de différence. 

Nous vous invitons à lire ce témoignagne et à le partager si vous connaissez des parents qui ont des enfants atteint de TDA.

Voici les mots de Chantal Lacroix:

«Longue histoire vraie à lire : Il y a du talent chez nos jeunes pas juste à la Voix junior. Bryan est atteint du TDA/H. Depuis toujours, l’école est pour lui source de difficulté. Comme on le sait, l’école n’est pas nécessairement le lieu où tous les élèves s’épanouissent. Certains ont de la difficulté à performer sur le plan académique. Je sais ce que c’est, durant ma jeunesse, j’étais celle qui obtenait souvent la note de passage. Depuis 2014, Bryan a une passion: les biscuits. Il les cuisine avec son père, Éric. Porté par l’enthousiasme, le jeune garçon a eu envie de rassembler ses recettes. Ça tombait bien: papa travaille dans l’édition à titre de directeur artistique, il a pu répondre à la demande de fiston. Bryan a pensé recueillir la recette favorite d’artistes qu’il admire. Personne ne peut rester indifférent face à ce jeune homme créatif et ambitieux. Les enfants qui ne s’épanouissent pas sur les bancs d’école sont nombreux, mais ça ne les empêche pas d’avoir des rêves. Les enfants sont faits pour rêver, à condition de ne pas étouffer ces ambitions qui les habitent. Il faut les encourager à les poursuivre, à y croire, à voir grand, à aller de l’avant, à tout mettre en œuvre pour les réaliser. Certains hommes d’affaires particulièrement inspirants n’ont pas poursuivi d’études universitaires, d’autres sont même des décrocheurs. Qu’on pense à Guy Laliberté du Cirque du Soleil, à Mark Zuckerberg de Facebook, à Bill Gates de Microsoft, à Ingvar Kamprad de Ikea. Je ne vante pas l’abandon, mais je constate qu’il faut encourager la différence, le talent de chacun. Mieux vaut valoriser nos enfants pour ce qu’ils sont et non pour ce que nous voudrions qu’ils soient. Qui sommes-nous pour juger les jeunes qui échouent sur les bancs d’école? Derrière ces écoliers se cachent peut-être un visionnaire, un créateur, un entrepreneur… Éric, le papa de Bryan, aurait très bien pu dire à son fils que son projet était impossible à réaliser, que les artistes étaient déjà trop sollicités et par le fait même, qu’ils allaient refuser de participer à son projet. Au contraire, il a cru en lui et l’a épaulé à chaque étape. Devant cette histoire remarquable et afin de saluer l’entrepreneurship de cet enfant de 12 ans, j’ai eu envie de faire ma part moi aussi. J’ai décidé de vendre son livre afin de l’aider à aller au bout de son rêve et sachez qu'il est disponible partout en librairie également. Tourné vers les autres, Bryan a décidé qu’une partie des profits du livre allait être versée au Regroupement des Associations Panda du Québec qui vient en aide aux parents ayant un enfant atteint du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). À 12 ans seulement, il souhaite déjà faire une différence dans notre monde et aider d’autres jeunes à améliorer leur vie. Je ne peux qu’applaudir et encourager cette initiative qui rejoint les valeurs de solidarité que je prône à travers toutes mes émissions. Dans quelques semaines ce sera Noël, je trouve que Les biscuits de Bryan – 52 recettes faciles pour enfants heureux est un beau livre à se procurer et à offrir. Les recettes sont simples, ne prennent qu’une dizaine de minutes à préparer et les biscuits sont franchement délicieux (au lancement, ma fille a dû en manger 10 parce qu’elle voulait goûter à toutes les variétés!). Cuisiner en famille forge des souvenirs et pose les bases d’une belle autonomie chez nos enfants. En prime, l’achat de ce livre contribuera à une cause si utile dans notre société. En effet, le TDA/H est un trouble particulièrement répandu, tant chez les adultes que chez les enfants. Au lieu de pointer du doigt la différence, on devrait plutôt s’en inspirer. Je vous encourage à vous procurer le livre de Bryan. Ainsi, vous l’aiderez à croire en ses rêves. Et comme ce jeune biscuitier vous le dirait si bien: «Faites des biscuits, pas la guerre». Et pour ceux et celles qui auront eu la délicatesse, de lire ce texte jusqu'à la fin et bien j'en fais tirer 2 parmi vous. Vous n'avez qu'à aimer et surtout me dire ce que vous pensez de l'initiative de Bryan. Pour l'encourager vous n'avez qu'à cliquer sur le lien ci-dessous.»

Partager sur Facebook
617 617 Partages

Source: Facebook de Chantal Lacroix
Crédit Photo: Instagram de Chantal Lacroix