André Ducharme dit sa façon de penser aux antimasques après la mort de son père

Toutes nos condoléances à ses proches

Publié le par Monde de Stars dans Viral
Partager sur Facebook
0 0 Partages

André Ducharme vit des moments difficiles. Son père, Jean-Louis Ducharme, est décédé lundi soir, a annoncé le narrateur de l'émission Un souper presque parfait sur les réseaux sociaux dans une bouleversante publication. 

En pleine pandémie, la COVID-19 continue de faire des victimes, que ce soit des gens qui en meurent, ou d'autres, malades, qui ne peuvent pas avoir de soins en raison des hôpitaux débordés. Et ça a été le cas pour le père de celui qui a fait partie durant des années du collectif humoristique Rock et belles oreilles

C'est pourquoi André Ducharme a tenu à rappeler dans sa publication que le virus existe bel et bien et qu'il continue de faucher des vies et de ravager des familles. 

« La COVID 19, c’est un virus. Mais c’est aussi des milliers de rendez-vous médicaux annulés. Ça a été le cas de mon papa. C’est aussi des centaines de malades admis à l’urgence sans aucun accompagnement. Ça a été le cas de mon papa. C’est aussi des gens qui sont décédés, seuls. Ça a été le cas de mon papa. Mon papa est décédé hier. Seul. Dans une urgence débordée, à cause d’un virus. Ensuite, j’ai vu cette urgence. J’ai vu le personnel, dévoué. J’ai vu la zone chaude. Ce virus existe. Il commence à peine à frapper », écrit André Ducharme.

« Mon père s’appelait Jean-Louis. Il ne méritait pas de mourir comme ça. Alors les coucous qui prétendent que le virus et la 2e vague n’existent pas, Jean-Louis vous envoie chier. Et je peux vous dire que Jean-Louis, quand il était fâché, c’était pas le fun. Je suis fâché. Et je suis deux. Jean-Louis et moi. Bonne chance, les coucous. Je t'aime papa. Merci pour tout », conclut-il avant de publier une photo du défunt.

Les internautes n'ont pas tardé à être nombreux à offrir leurs condoléances. Certains ont même réitéré leur colère envers les antimasques, qui ne respectent pas les mesures sanitaires destinées à freiner la propagation du virus. 

« Mes condoléances André et je ne m'explique toujours pas l'attitude de ceux qui croient que le virus n'existe pas. Alors je me joins à Jean-Louis et toi pour les envoyer chier ! », écrit un internaute. 

« Mes plus sincères condoléances. Nous sommes plusieurs à avoir perdu un parent durant cette pandémie. Je comprends votre colère et votre peine. Bon courage », commente un autre.

Rappelons que mardi, le gouvernement a recensé 1 364 nouveaux cas, portant le total à 81 014 au Québec. La COVID-19 a, en date de mardi, causé 5 899 décès dans la province. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook