Richard Martineau pète sa coche en direct contre un pédophile québécois

Il pète solidement sa coche

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
263 263 Partages

On le sait, Richard Martineau n'est pas le plus nuancé des commentateurs dans le monde médiatique au Québec. Le coloré chroniqueur a l'habitude de choisir des sujets polémiques pour sa chronique «Réveillez-vous», diffusée sur les ondes de LCN. Et il n'a pas fait exception à la règle, jeudi, en abordant la question des pédophiles.

C'était en lien avec le dossier très médiatisé d'André Faivre qui été reconnu coupable de plusieurs crimes sexuels sur des enfants et qui réclame un nouveau procès. Selon lui, sa pornographie juvénile aurait dû être considérée comme de l'art. C'est donc à ce sujet que Richard Martineau a pété une coche en direct, en compagnie de Jean-François Guérin sur les ondes de LCN. Voici un extrait de ses propos.

«Regardez ça, une belle tête de champion. André Faivre, 70 ans, qui a été condamné pour avoir dirigé un club social de pédophiles, ils s'échangeaient des trucs sur comment attirer des enfants, et lui il veut un nouveau procès parce qu'il dit que sa collection de pornographie juvénile c'est de l'art. Et ça c'est un discours que les pédophiles ont depuis quelques temps de dire "Acceptez-nous. Vous avez accepté les gais, pourquoi vous ne nous acceptez pas, nous?" [...] Récemment, je ne sais pas si vous connaissez les conférences TED et récemment une conférencière en Allemagne a dit qu'on devrait accepter les pédophiles tels qu'ils sont et qu'ils devraient être libres de pouvoir parler de leurs tendances et de leurs instincts sans être jugés. Que ce n'est pas bien de les juger parce qu'ils n'ont pas choisi d'être comme ça et qu'on devrait les intégrer. C'est vraiment incroyable. Aux Pays-Bas ils ont même fondé un parti politique.»

«Alors c'est le nouveau discours des pédophiles. "Vous avez accepté les transgenres, vous avez accepté les gais, et la prochaine étape c'est que vous allez nous accepter." Eh ben, non!»

Si vous voulez voir l'extrait vidéo en question, on vous conseille fortement d'aller le visionner sur le site de TVA Nouvelles.

À la tête d'un club social

Martineau réagissait au dossier d'André Faivre qui était la tête dirigeante d'un «club social» de pédophiles qui se rencontraient pour échanger des trucs sur la façon d'attirer des enfants sans attirer l'attention de leurs parents. Selon lui, le juge de première instance a erré et il mérite un nouveau procès. Cette défense n'a pas été retenue par le juge, mais le pédophile notoire continue d'affirmer qu'il n'a commis aucun geste illégal. Lors de son arrestation, l'homme de 70 ans n'a montré aucun signe d'inquiétude et il avait évoqué ouvertement son attirance pour les jeunes garçons. 

Il a décidé de plaider non coupable et s'est dit confiant de subir un procès et d'être acquitté. Son arrestation est arrivée suite à une vase opération de la Sûreté du Québec. Il a affirmé que la preuve amassée contre lui est non admissible et qu'elle n'aurait pas due être retenue. Selon lui, sa collection de pornographie juvénile aurait dû être considérée comme de l'art et ainsi il n'aurait pas dû être déclaré coupable.

Et vous, vous en pensez quoi? 

Partager sur Facebook
263 263 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran TVA Nouvelles