Monde de Stars

Patrick Côté dévoile qui va remporter Big Brother Célébrités selon lui et il nous raconte de nouveaux détails

Une superbe entrevue !

Cimon Asselin

Le sympathique Patrick Côté a été un candidat marquant de la 4e saison de Big Brother Célébrités sur les ondes de Noovo et vous avez été nombreux à l’adorer tout au long de son parcours dans l’émission. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai pu m’entretenir avec Patrick et nous avons discuté de plusieurs sujets. Vous pouvez lire notre entrevue plus bas : 


Comment a été ton expérience à Big Brother Célébrités ?

« J'ai adoré ! Quand je suis sorti de là, le producteur m’a dit « Ça fait pratiquement depuis le début des quatre saisons qu’on cherche un vrai joueur qui va embarquer là-dedans, qui ne va pas se peinturer dans le coin et qui va jouer dès la première journée » et moi, c’est ce que je voulais faire ! Je voulais arriver là et je voulais jouer à ce jeu-là !

Peu importe le temps que ça allait durer, je ne suis pas du genre à prendre la couleur des murs. Le but pour moi, c’est sûr que j’aurais aimé ça gagner pour ma fondation, mais je voulais aussi montrer une autre facette de l’humain derrière le combattant et ça, à mon avis, c’est mission accomplie. » 



Que penses-tu de la « twist » de la « patronne invisible » ?

« La twist qui m’a sortie, c’est sûr que ç’a été un peu controversé parce que tu donnes beaucoup de pouvoir à quelqu’un qui s’est fait éliminer donc c’était peut-être un peu un aspect de vengeance, mais tsé, c’est la game pis comme tout le monde l’a vu, je suis sorti de là en souriant. C’est un jeu !

Ils ont sorti le joueur et non pas la personne. C’est compréhensible puis honnêtement, j’aurais probablement fait la même chose ! Sortir un gros joueur, c’était le choix de la maison de faire ça aussi et c’était un bon choix pour la maison. 
» 

 


Est-ce que tu as l’occasion de reparler à Ève Salvail par la suite ?

« On a passé trois jours à l’hôtel ensemble parce qu’il y a une espèce de décompression par la suite. C’est tourné trois jours d’avance donc il nous cache à l’hôtel le jeudi en attendant que le show du dimanche arrive.

Donc on a passé trois journées ensemble et on a regardé les émissions ensemble aussi. Il n’y a aucune animosité et Ève, je l’aime d’amour ! Elle est très gentille et ça va rester une de mes amies. J’ai quitté le jeu avec aucune animosité et pour moi, j’ai fait cinq semaines parfaites pour ce que je voulais accomplir en allant à ce show-là.
 » 

 


Comment tu as trouvé l’ajout des jetons et de la « slop » ? 

« Tout le monde est au courant qu’il y a un magasin donc là, on sait qu’il y a des choses qui peuvent vraiment changer le courant de la game dans ça. Malheureusement, moi je n’ai pas eu le temps de l’utiliser parce que je me suis fait voler mes jetons ! (Rires) Quand j’ai ouvert mon tiroir, je me suis mis à rire !

On ne l’a pas vu à l’émission, mais j’ai dit « Celui qui a fait ça, god job ! » et c’était la bonne chose à faire. Oui c’est vrai que quand j’ai annoncé à tout le monde qu’il y avait un voleur dans la maison, j’ai juste pris ma face de poker face en regardant le monde dans les yeux parce que je voulais faire réagir le monde et trouver c’était qui.

Mais je ne voulais pas être le seul à chercher et je voulais que tout le monde soit dans le même esprit que moi ! Le magasin cette année, c’était mieux que la salle des archives de l’année passée.
 »




Concernant la personne qui t’a volé tes jetons, croyais-tu que c’était Daniel ou Joëlle ? 

« Ben c’est parce que je ne souvenais pas comment ça coutait ce maudit percepteur là ! Il était caché en bas à droite puis il coûtait juste 10 jetons donc je ne lui avais pas trop porté attention.

Quand je suis rentré dans le magasin, je suis renté là la première semaine et j’étais un des premiers à rentrer là donc c’est sûr qu’il y avait beaucoup de stress et d’adrénaline. Moi, dans ma tête, j’avais vu beaucoup plus de colliers que ça. J’en avais vu genre 30 et il n’y en a pas 30 dans cette pièce-là ! (Rires) J’ai regardé rapidement et j’aurais dû prendre plus mon temps, mais aussi y retourner plus rapidement. 
» 

 


La « slop », ça goûte quoi ? 

« Je te dirais que c’est comme une poignée de craie que tu mets dans du Crisco ! Ça goûte la craie honnêtement ! Ils ont pris le temps de nous expliquer ce qu’il y a dedans, sauf deux ingrédients secrets parce que c’est la même recette pour toutes les saisons, dans tous les pays. C’est une espèce de mélange de thé vert, il y a du matcha là-dedans et des graines de chia.

Pour moi qui a été dans l’armée, j’ai mangé des trucs dégueulasses dans le bois et en mission. Je peux te dire que si moi je trouvais que ça goûtait dégueulasse, c’est parce que ce n’était vraiment pas bon !
 » 


Qui va remporter la 4e saison selon toi ?

« Honnêtement, mon choix a changé un peu dans les derniers jours. Je pense que Danick est vraiment dans une bonne position pour vrai. Il ne fait pas beaucoup de bruit, il gagne des vétos, mais il n’a jamais été patron. Tout le monde ne semble pas vraiment le voir travailler et il n’y a personne qui pense qu’il est dangereux.

Je pense que pour une téléréalité comme Big Brother Célébrités, lui il prend vraiment la couleur des murs. Il est apprécié, il est agréable et il est super drôle ! Dans la maison, honnêtement, il ne fait pas grand-chose et il ne fait pas à manger pis pas de ménage ! Il ne fait rien ! (Rires) Je pense que Danick, il est vraiment en bonne position.

Au début, j’aurais mis tout mon argent sur Joëlle. Mais Joëlle, il reste que c’est une joueuse extrêmement forte. Pis à un moment donné, il va falloir que le monde arrête de se mettre la tête dans le sable pis qu’ils séparent ces deux-là, Daniel pis Joëlle, parce qu’ils vont se faire larguer un après l’autre.

Charles, il a le syndrome du sauveur et il est beaucoup plus impliqué émotionnellement que Danick. C’est quelqu’un de très sensible et c’est une facette que j’ai découverte de lui. C’est correct et c’est de toute beauté, mais j’ai l’impression que cette sensibilité va lui jouer des tours. Je pense que Joëlle va être finaliste parce qu’elle est très très forte.
 »




Comment trouves-tu le Jean Airoldi 2.0 ?

« Crime, je ne sais pas si c’est moi qui lui faisait de l’ombre, mais il n’était pas de même quand moi j’étais là ! Il a vraiment éclot et moi je l’adore ! C’est le Jean Airoldi show honnêtement ! (Rires)

Il sait qu’en faisant ça, il ne gagnera pas. Il va peut-être gagner le choix du public parce que le monde l’adore et c’est le fun parce qu’il joue et il dit les choses en pleine face. Moi, je trouve ça fantastique ! Il va chercher des informations et ensuite, il va dire en pleine face ce qu’il pense. Jean est prêt à brasser les cartes un peu !
 » 


Si on te fait signe pour embarquer dans une saison de Big Brother Célébrités « all-stars », est-ce que tu vas te joindre à l’aventure ?

« Ça pourrait être intéressant ! Je ne peux pas vraiment dire oui ou non présentement parce que j’ai beaucoup de projets sur la table. J’en parlais justement avec ma femme et elle, elle veut que je le fasse et elle est plus convaincue que moi ! (Rires)

J’ai adoré mon expérience, mais 90 jours là, c’est long par moment puisqu’il y a beaucoup de temps libres. Parfois, tu tournes en rond. Celui du Québec, c’est le plus long en plus. Aux États-Unis ou au Canada anglais, c’est moins long que ça.

Si tu coupes ça d’une vingtaine de jours, tu peux me convaincre encore plus ! Je ne dis pas non, je ne dis pas oui et je trouve ça le fun de voir que les gens pensent à moi pour une édition « all-stars ». Je pense que j’ai bien marqué mon passage là-bas et il y a tellement de choses qui sont bénéfiques. J’ai montré une autre facette de ma personne et plus de sensibilité derrière un athlète qui a fait un sport de combat. 
» 

 


Quels sont tes projets pour les prochains mois ?

« Ça fait quelques années que j’ai débuté ma carrière d’acteur. En sortant de l’émission, j’ai reçu quelques belles opportunités, dont plusieurs dans des films ou des séries. De beaux premiers rôles qui vont me faire sortir enfin ! J’ai fait beaucoup de deuxièmes rôles et j’ai joué dans une dizaine de séries.

La population en générale me connaît beaucoup plus et c’est une carrière que j’aimerais vraiment faire au niveau de l’acting ici au Québec et dans le reste du Canada. Je me suis aussi fait approcher par un projet radiophonique avec une radio assez importante ici à Montréal.

Je donne aussi des conférences avec ma conférence qui s’intitule « Tout est possible » sur la résilience et la motivation. Ça, c’est vraiment le fun et j’adore faire ça depuis 5-6 ans un peu partout à travers le Québec. J’ai aussi mon entreprise de nutrition que je lance dans un mois.

C’est drôle parce que je suis passé du « prédateur », mon surnom de combattant, et là on m’appelle « papa ours » ! (Rires) Je trouve ça bien drôle ! Je travaille aussi pour la UFC en tant que commentateur depuis 15 ans et c’est une famille pour moi.
 » 




Pour apprendre davantage sur les projets de Patrick Côté et ses conférences, vous pouvez visiter son site web en cliquant ICI


Un grand merci à Patrick Côté pour cette superbe entrevue ! 

Source: Monde de Stars