Passe-Partout aborde le sujet de l'homosexualité pour sensibiliser les jeunes

Bravo!

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
1,000 1.0k Partages

La nouvelle mouture de Passe-Partout est un véritable succès. Le pari était risqué et c'était ambitieux de vouloir plaire à la fois aux jeunes et aux parents tout en réussissant à respecter l'esprit de la série originale tout en étant au goût du jour. Et le moins que l'on puisse dire c'est que l'équipe de production a réussi son pari. Non seulement au niveau des cotes d'écoute qui sont au-delà des espérances, mais également au niveau de la critique qui a unanimement salué la série.

Tellement que Télé-Québec a déjà confirmé le retour de Passe-Partout pour une deuxième saison. Au cours des derniers jours, on a eu droit à une autre preuve de la pertinence de l'émission pour l'éducation des enfants. Dans un monde où l'homosexualité est une réalité importante de notre société, on s'attend à ce qu'une émission éducative comme Passe-Partout réussisse à normaliser la chose pour favoriser l'acceptation sans jugement.

C'est ainsi que dans l'épisode diffusé lundi sur les ondes de Télé-Québec, on a appris que le personnage de madame Coucou était lesbienne. Le Huffington Post Québec rapporte que dans l'épisode, la voisine de Cannelle et Pruneau vient présenter son bébé Cachou aux jumeaux. Voici un extrait de ce qu'on peut lire sur le site du HuffPost Québec:

« Elle leur a d’abord montré comment bien tenir le nouveau-né tout en glissant quelques mots sur le long processus d’accouchement, déclarant alors sa gratitude envers Dorine, son amoureuse, qui avait été là pour l’encourager.
«Dorine, c’est son papa?», a aussitôt demandé Pruneau.
Ce à quoi madame Coucou a répondu qu’elle et Dorine étaient toutes les deux les mamans de Cachou. »

De la façon la plus simple qui soit, l'équipe de production a réussi à expliquer que dans certains cas, deux femmes étaient amoureuses l'une de l'autre. Même chose pour deux hommes. Et ça existe, un enfant qui a deux mamans. Ce n'est pas mieux ou moins bien, c'est comme ça, c'est tout.

Depuis le retour de l'émission, les segments où Cannelle et Pruneau apparaissent sont souvent utilisés pour aborder certains sujets qui pourraient être considérés comme tabous, mais de la façon la plus simple possible.

Partager sur Facebook
1,000 1.0k Partages

Source: Huffington Post Québec · Crédit Photo: Télé-Québec