Nouveau revirement majeur dans la bataille de cotes d'écoute entre STAT et Indéfendable

Tous les détails ici

Monde de Stars

On en est déjà à la deuxième semaine, dans la plupart des séries télévisuelles les plus attendues de l'automne. Comme vous le savez, le principal débat dans le monde de la télé québécoise était de savoir qui de STAT ou de Indéfendable allait réussir à prendre la tête, en semaine à 19h, dans la case-horaire où District 31 a régné en roi et maître au cours des six dernières années. 

On vous a rapporté la semaine dernière que les premiers chiffres disponibles au niveau des cotes d'écoute donnaient STAT et Radio-Canada légèrement en avance devant Indéfendable et TVA. Par contre, on vous expliquait qu'il faudrait attendre encore quelques jours avant d'avoir accès aux vrais chiffres, parce que les cotes d'écoute rendues publiques le lendemain ne tiennent en compte que l'écoute en direct.

Toutes les personnes qui enregistrent l'émission pour la regarder plus tard ou qui la consomment plutôt sur Tou.tv ou QUB.ca ne rentrent donc pas dans le chiffre que Richard Therrien publie généralement en début d'après-midi sur Twitter.

On comprend que pour les diffuseurs et les annonceurs, le nombre de personnes qui regardent une émission en direct demeure l'élément le plus important, parce que lorsqu'on regarde en direct, on ne peut sauter les publicités. Par contre, de notre côté c'est surtout le nombre total de téléspectateurs qui nous intéresse, peu importe que le contenu soit consommé devant la télévision traditionnelle à l'heure prévue, en rattrapage ou sur une plateforme de diffusion numérique.

Dans sa chronique publiée mardi dans La Presse+, le chroniqueur télé Hugo Dumas nous rapporte toutefois que les cotes d'écoute qui incluent les enregistrements donnent plutôt un léger avantage à Indéfendable. Voici un extrait de son texte que l'on vous suggère fortement de lire en intégralité juste ici:

« Alors, quoi de neuf dans la guerre impitoyable que se livrent STAT et Indéfendable ? Ça chauffe, comme la plaie du patient blessé au bas du corps lors d’une petite gâterie en voiture avec sa maîtresse. Les premières données qui incluent les enregistrements mettent les deux quotidiennes à quasi-égalité. Les quatre premiers épisodes d’Indéfendable auraient été regardés par 1 451 000 fans contre 1 428 000 accros pour les quatre premières heures de STAT. Ces données n’ont toutefois pas été confirmées par Numeris. »

Comme on vous le disait la semaine dernière, il n'y a rien de surprenant à ce que STAT ait remporté la première manche des cotes d'écoute en direct puisque le public avait l'habitude de syntoniser Radio-Canada à 19 heures. Il y a bien sûr eu les six années de District 31, mais il ne faut pas oublier 30 vies et Virginie, qui ont occupé la même case-horaire auparavant.

Il est donc encore trop tôt pour déterminer si le public québécois a une préférence pour STAT ou Indéfendable, mais on peut affirmer sans se tromper qu'après une semaine, c'est beaucoup plus serré qu'on le pensait initialement.

Voilà qui est une excellente nouvelle pour la télévision québécoise. On ne le redira jamais assez: on produit des séries de calibre mondial chez nous et le public est fidèle et drôlement attaché à ses émissions.

Du côté de la qualité, autant STAT que Indéfendable a reçu quelques critiques depuis la semaine dernière, mais quand on regarde les commentaires sur les médias sociaux, il faut avouer qu'il y a beaucoup plus de gens qui adorent les deux nouvelles séries que d'internautes qui se plaignent du réalisme de l'un ou des sous-titres de l'autre.

Les producteurs des deux séries sont intervenus sur les médias sociaux pour répondre à des internautes qui se plaignaient du contenu présenté en ondes. Du côté de STAT, c'est la vraisemblance des intrigues et les éléments qui ne collent pas à la réalité de la vie dans un hôpital qui a dérangé plusieurs professionnels de la santé.

Pour Indéfendable, certains téléspectateurs ont critiqué le choix des intrigues en affirmant notamment que l'épisode du père qui oublie son bébé dans sa voiture en plein hiver était trop difficile à regarder pour une émission à heure de grande écoute.

Charles Lafortune, un des producteurs d'Indéfendable, a affirmé en entrevue avec Showbizz.net:

 « On n’a absolument rien vu. Mais des fois, c'est pire quand on ne le voit pas ».

Ça choque les gens, mais la vraie discussion autour de ça, ce qui devrait être soulevé, c'est qu'en Allemagne tous les bancs de bébé ont un système d'alarme dessus. Si tu laisses un enfant dans le char et que les portes de la voiture sont fermées, le système d'alarme va partir. C'est ça qu'on devrait faire au Canada. Les gens disent que c'est tough, mais c'est sûr, ça va être des procès, ce ne sera pas [doux] », a-t-il ajouté.

Du côté de STAT, la production a senti le besoin d'intervenir en publiant le message suivant à quelques internautes:

« Nous avons plusieurs conseillers, mais nous faisons des choix en lien avec la production d'une fiction. On ne peut pas avoir 8 décors pour 8 unités différentes et 12 infirmières pour représenter l'organigramme réel d'un centre hospitalier. Vous auriez au final quelques apparitions de personnages, selon le cas : gynécologie, orthopédie, psychiatrie, oncologie, et aucun personnage récurrent, tout le monde changerait de poste. Bref, ce ne sont pas des incohérences, c'est une fiction, et c'est une logistique de tournage à respecter. On peut pas être représentatif à ce point-là. »

Longue vie à STAT et Indéfendable!

Pour les fans des deux émissions, voici la bande-annonce de l'épisode d'Indéfendable qui sera diffusé mercredi à 19 heures sur les ondes de TVA:

Et pour STAT: