Mylène St-Sauveur dit adieu à son rôle d'Olivia dans L'Heure bleue

La dernière saison sera diffusée l'automne prochain.

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Même si elle est bien occupée avec plusieurs projets professionnels, Mylène St-Sauveur devra faire le deuil de l'un de ses personnages. Selon le magazine 7 Jours, la comédienne devra dire adieu à son rôle d'Olivia dans L'heure bleue, dont la dernière saison sera présentée à l'automne sur les ondes de TVA. 

C'est au milieu du mois de juin que l'actrice terminera de tourner la série. « On prépare une belle finale qui fera plaisir aux téléspectateurs et qui, je pense, va bien clore ces belles années qu’on a passées avec le public. Après avoir attendu un an à cause de la pandémie, je pense que les gens ont hâte de retrouver les personnages », a-t-elle fait savoir au magazine 7 Jours. 

« C’est un personnage qui nous a permis de parler des tumeurs cérébrales, du quotidien des gens qui pourraient en être atteints. Dans la série, on a parlé de tellement de sujets avec les jeunes de l’appart! J’ai découvert des personnes formidables, entre autres Nico Racicot, qui joue mon copain et qui est devenu un ami très proche avec qui j’ai beaucoup de plaisir dans la vie de tous les jours. Je vais m’ennuyer de jouer la petite fendante. Olivia n’a pas la langue dans sa poche et elle peut parfois être incisive dans ses commentaires. Moi, je ne suis pas comme ça dans la vie », précise-t-elle au sujet de son personnage dans la série.

La comédienne est également revenue sur la scène qu'elle a tournée avec son copain, le journaliste Ludovick Bourdages, dans la série Alertes. Il a fait le temps d'une scène la doublure de Jean-Simon Leduc au moment où Lily-Rose embrasse Pascal dans une voiture. 

« On a vu que ça a fait jaser! C'était le fun de montrer une scène comme celle du baiser parce que personne ne s’y attendait, et tout le monde était heureux de voir des gens qui s’embrassent. On a essayé de trouver d’autres façons de faire pour que les personnages se rapprochent ou aient une certaine intimité, tout en restant sécuritaires pour la covid. Mon copain n’aurait jamais fait ça si ça n’avait pas été de la pandémie. C’était soit lui, soit un mannequin en plastique avec une perruque. Je suis contente qu’il se soit proposé et qu’il ait compris l’enjeu de la scène, qui nous a permis de créer un très beau moment pour les téléspectateurs », a-t-elle raconté.

S'il ne reviendra pas à l'écran, son amoureux l'aide parfois à répéter certaines scènes. « On a beaucoup de plaisir. Il aime beaucoup se prendre au jeu pour m’aider dans ma démarche », dit Mylène St-Sauveur. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 7 Jours · Crédit Photo: Instagram