Louis-José Houde prend le contrôle du plateau de Bonsoir Bonsoir dans le moment le plus drôle de la semaine

Un moment hilarant

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
150 150 Partages

Le nouveau talk-show estival Bonsoir bonsoir!, animé par Jean-Philippe Wauthier, semble de plus en plus avoir trouvé son rythme. Les premiers épisodes de l'émission n'étaient pas tout à fait au point mais depuis quelque temps on sent que l'animateur est plus à l'aise et que le concept commence à prendre forme. Il faut dire qu'avec son bassin énorme d'invités vedettes, l'émission est vouée à créer de bons moments de télé. 

Mercredi soir, les invités de Jean-Philippe Wauthier étaient la comédienne Christine Beaulieu, l'animateur Sébastien Diaz et l'humoriste Louis-José Houde. Comme l'animateur le répète depuis le début de la saison, il adore les cadeaux. Ses invités arrivent donc normalement avec un petit quelque chose pour leur hôte de la soirée. Le cadeau de Louis-José Houde cette semaine était très original: il avait amené un long poème en honneur à Wauthier, écrit de sa plume. S'en est suivi un bon moment de rigolade. Alors que Louis-José lisait son ode à Jean-Philippe, ce dernier ne pouvait s'empêcher de rire. 

Vous pouvez visionner l'entièreté de l'entrevue avec Louis-José Houde juste ici. La lecture du poème commence à 3min27: 

Le texte du poème :

Jean-Philippe

Ahhh… Jean-Philippe Tu nous divises, « Est-il mince, est-il gras? » On ne sait pas Mais tu nous unis Quand tu animes les Gémeaux Et nous mets tous dans l’embarras.

Jean-Philippe Le seul à porter le loafer pieds nus À qui on n’a pas le goût de péter la yeule Mais quand tu retournes à la SAQ Comment ça se passe l’accueil?

Ton public, un par un, tu l’as gagné À grands coups de travail et d’acharnement Et tu finis par percer À l’âge de 39 ans.

Ton public, un par un, tu le perdras À grands coups de vin hongrois Conseil d’artiste : Quand ça glisse, décâlisse.

Pourquoi t’es resté là, tout le monde te filmait, va t’en! Qu’est-ce tu fais!?!

Dans tous les médias, sur le web Jean-Philippe, tu soulèves les passions Et à la radio, tu soulèves le coude pendant ton émission.

Mais concédons. Pour te livrer à ta plus grande passion : Interviewer Jean-François Lisée jusqu’au bout de la nuit Il requiert un peu de Bourbon Pour tolérer l’ennui.

Trêve de moquerie Jean-Philippe parfois tu m’inspires Tes questions elles, sont si longues qu’elles expirent.

Par ta confiance, oui toujours confiant Au point de croire qu’un balado sur ton entraînement, Puisse intéresser les gens.

Maintenant, ton talk-show, nouveau chapitre. On voit que tu t’es couché tard Quand tu as trouvé le titre Parce que Bonsoir Bonsoir! C’est d’la dynamite!

Bon, bon, cette dernière strophe, je dois avouer Ce n’était pas fameux Mais il est difficile de rester concentré À côté de Christine Beaulieu.

Cet été, de tout mon cœur Je te souhaite bonne chance avec ta nouvelle émission J’invite aussi les gens à aller voir le film Menteur Dans tous les Cinéplex Odéon.

Ahhhh…

Partager sur Facebook
150 150 Partages

Source: Facebook
Crédit Photo: Capture d'écran