Le Bye Bye 2020 a fracassé un record de cotes d'écoute

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les téléspectateurs ont été plus nombreux que jamais devant leur écran le soir du 31 décembre pour le Bye Bye 2020, a dévoilé le chroniqueur de La Presse, Hugo Dumas, sur Twitter. 

Dans les cotes d'écoute préliminaires du soir du réveillon du jour de l'An, il recense 3 814 000 spectateurs pour cette édition de la revue de l'année. Le précédent record datait de 2018, avec un nombre de 3 349 000. 

Les autres émissions de fin d'année ont également vu leur auditoire grimper. C'est le cas d'En direct de l'univers, qui a été vue par 1 998 000 lors de sa diffusion, et  1 843 000 pour À l'année prochaine. Le spécial de fin d'année d'Infoman n'est pas en reste, puisque l'émission a diverti 3 038 000 personnes. 

« Cotes d'écoute préliminaires du 31 décembre: 3 814 000 pour le Bye Bye, 3 038 000 pour Infoman, 1 998 000 pour en direct de l'univers et 1 843 000 pour À l'année prochaine. C'est un record pour le Bye Bye, qui avait fait 3 349 000 en 2018. Toutes les émissions sont en hausse », écrit Hugo Dumas, lundi après-midi, sur Twitter. 

Rappelons que les réactions ont été quasi unanimes quant aux sketches concoctés par Simon-Olivier Fecteau et son équipe. 

Plusieurs se sont bidonnés devant la limonade de Kevin Parent qui a un goût spécial, ou encore Les dents de la Morin. 

La COVID-19 a également été largement abordée, notamment dans un numéro sur la PCU, un autre sur le test de dépistage, et un sur les théories conspirationnistes. 

La question du racisme a également été l'objet d'un sketch brillant, montrant Simon-Olivier Fecteau dans une scène renversée de son émission En audition avec Simon, où il devait camper un Québécois de souche. 

Est-ce que l'interdiction des rassemblements y est pour quelque chose quant au record d'auditoire ? Rappelons que le gouvernement a interdit les rassemblements du temps des Fêtes au moment où la situation au Québec se détériore. Il avait préalablement autorisé les réunions d'un maximum de 10 personnes pour deux événements entre les 24 et 27 décembre, avant de faire volte-face. 

Le Québec est actuellement sur pause jusqu'au 10 janvier exclusivement, mais plusieurs réclament un prolongement des mesures sanitaires, notamment en raison des voyageurs qui reviennent du Sud. C'est donc à suivre. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Twitter · Crédit Photo: Radio-Canada