L'entrevue de Tout le monde en parle sur l'affaire Julien Lacroix suscite énormément de réactions

Tous les détails ici

Monde de Stars

Oh qu'on avait hâte de voir de quelle façon allait être traité le dossier sur l'affaire Julien Lacroix deux ans plus tard, publié il y a quelques jours par La Presse, en collaboration avec le 98,5 FM.

Les journalistes Isabelle Hachey et Marie-Ève Tremblay étaient sur le plateau de Tout le monde en parle, dimanche soir, en compagnie de Geneviève Morin, ex-conjointe de Julien Lacroix qui l'a dénoncé en 2020, et de Jenny Charest, directrice générale du CAVAC Montréal.

Cette dernière a d'ailleurs été ajoutée en dernière minute et on doit dire que sa présence a été extrêmement pertinente. Ses positions nuancées ont permis au débat d'avancer dans le respect.

« Avant d'écrire sur les réseaux sociaux, soyez accompagné », dit Jenny Charest, directrice générale de CAVAC de Montréal. « Si quelqu'un a vécu quelque chose et qu'il ne sait pas quoi faire, allez vers des ressources. »

Au terme d'une longue discussion qui a eu le mérite de présenter les différents points de vue, les médias sociaux se sont enflammés et les réactions ont été extrêmement nombreuses.

Un des moments les plus parlants de l'entrevue a été lorsque Guy A. Lepage a demandé à ses invitées ce qu'elles pensaient du Tweet publié par Hugo Dumas qui affirmait ce qui suit:

« Enquête pertinente et troublante des collègues Isabelle Hachey et Marie-Ève Tremblay sur les dérapages de l'affaire Julien Lacroix, dont la vie a été scrappée par du militantisme, de la vengeance et une immense pression populaire. »

Lorsque Guy A. Lepage a demandé si le chroniqueur télé de La Presse avait mal interprété l'article, les journalistes Hachey et Tremblay sont restées muettes. Un silence qui n'est pas passé inaperçu. 

Voici quelques uns des commentaires publiés sur Twitter suite à l'entrevue: