L'auteur de District 31 Luc Dionne nous prévient: «Ce n'est pas fini, vous n'avez rien vu!»

L'auteur donne de nouveaux détails

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
786 786 Partages

Si vous êtes des fidèles de notre site Web vous savez que comme une bonne partie de la population québécoise, nous sommes complètement accros à l'excellente série policière District 31. Et après un début de troisième saison qui traînait trop en longueur selon certains téléspectateurs, on est en plein coeur d'un développement majeur dans l'intrigue principale de la série. Et selon les dires de l'auteur Luc Dionne, on n'a encore rien vu.

En entrevue avec le site Showbizz.net, l'auteur a confié des secrets au sujet de ce qui s'en vient. Et on doit dire qu'on a incroyablement hâte à l'épisode de ce soir!

Voici un extrait de ce que Luc Dionne a déclaré à Showbizz.net. D'ailleurs on vous suggère fortement de lire son entrevue en intégralité juste ici:

« Ce n’est pas fini. Vous n’avez rien vu. Ce n’est pas fini cette histoire-là. Il va y avoir autre chose qui va arriver, puis d’autres personnes qui vont débarquer dans l’histoire. Les histoires vont s’entremêler. […] Pour Yanick, on va en apprendre plus c’est sûr : ce qu’il était, ce qu’il faisait, pourquoi il fait ça, etc. Un moment donné, vous ne le verrez pas venir, vous allez tourner un coin de rue et PAF, ça va vous péter dans la face. Vous allez dire  » eh taboire, là on s’en va par là! »

Si plusieurs téléspectateurs se sont plaint que l'intrigue n'avançait pas assez vite à leur goût, l'auteur avait ceci à leur répondre: « Quand les gens ont l’impression que c’est long, ils ont l’impression que ça traîne, ce qu’ils ne se rendent pas compte, c’est que pour une fois cette année, j’ai décidé que le téléspectateur en savait plus que n’importe qui. Les gens ne comprennent pas vraiment comment ça fonctionne dans la police. Il n’y avait absolument rien qui permettait à qui que ce soit de la police de douter de Yanick. Les enquêteurs, ils cherchent la petite erreur. Mais ce n’est pas parce que tu apprends que quelqu’un t’a menti qu’il cache nécessairement quelqu’un dans son sous-sol.[…] Tout ce qu’on a raconté depuis le début et qui semblait banal va prendre son sens. Il y a des choses qui vont devenir claires. C’est ça le quotidien d’un poste de police. »

L'épisode de lundi soir s'est conclu alors que Patrick Bissonnette, Noélie St-Hilaire, Bruno Gagné et Stéphane Pouliot sont en rencontre pour essayer de voir clair dans le jeu de Yanick Dubeau. Et le commandant Daniel Chiasson fait subtilement comprendre à sa lieutenant Gabrielle Simard qu'elle devait faire confiance à ses enquêteurs et qu'ils sont en train de travailler mais qu'ils ne peuvent faire ça au poste pour ne pas attirer l'attention de Yanick. Est-ce que Gabrielle viendra faire dérailler l'enquête en dévoilant des détails à Yanick? On espère que non mais la relation entre ces deux-là a toujours été un peu étrange.

Une chose est sûre, maintenant qu'on sait que le fameux numéro de téléphone à carte était celui de Yanick, l'enquête concernant Paule Lefebvre et Charlène Baribeau risque de débouler assez rapidement. Est-ce que ce sera assez rapide pour sauver la pauvre Amélie Bérubé prisonnière du macabre sous-sol de l'enquêteur?

On devrait le savoir bien assez vite...

Partager sur Facebook
786 786 Partages

Source: Showbizz.net
Crédit Photo: Facebook District 31