Monde de Stars

Jay Du Temple revient sur l'immense controverse qu'il a vécue à la barre d'Occupation double

Un excellent épisode !

Cimon Asselin

L'animatrice Marie-Claude Barrette fait un travail exceptionnel à l'émission Ouvre ton jeu et vous êtes extrêmement nombreux à ne rien manquer ! Cette semaine, Jay Du Tempe s'amène au micro pour discuter de plusieurs sujets, dont l'énorme controverse qu'il a vécue lorsqu'il était à la barre d'Occupation double
 

Cliquez sur la vidéo plus bas pour écouter cet épisode en entier :

Jay Du Temple revient sur l'immense controverse qu'il a vécue à la barre d'Occupation double
Ouvre ton jeu


L'un des moments forts de l'entrevue est assurément lorsqu'il revient sur la controverse qu'il a vécue à Occupation double

Voici un extrait de la discussion à ce sujet : 


Marie-Claude
 : « Il y a une question que j’ai envie de te poser quand même, même si elle n’est pas sur mes cartes. Moi je voulais savoir : sur le plan personnel, comment tu as vécu la situation qui s’est passée à OD la dernière saison ? Tout allait vite et il y en a qui ont des comportements qui étaient inacceptables. Moi je suivais cette saison-là, entre autres, et c’était quand même partout. Toi, tu n’étais pas au Québec (…) mais je veux dire, pour toi qui l’as vécue de l’intérieur, comment tu as vécu cette période-là ? »

Jay Du Temple revient sur l'immense controverse qu'il a vécue à la barre d'Occupation double
Ouvre ton jeu

 
Jay Du Temple
 : « Ça va vite pis c’est là que tu vois aussi que c’est l’instinct qui prend le dessus. C’est bizarre parce que quand c’est arrivé… c’est comme si chaque saison d’OD, à chaque fois qu’on m’offrait la saison suivante, je me posais la question. Je me poserais sincèrement la question et c’est comme si ce n’était jamais acquis que j’allais revenir saison après saison (…) moi je pense que je suis un gars de défi.


J’aime apprendre et j’aime trouver le confort dans l’inconfort. Je pense qu’inconsciemment, il y avait toujours ce désir-là de… je ne pense pas que j’aurais pu faire OD trop longtemps parce qu’un moment donné… je ne suis pas capable et je deviens malheureux. Quand j’ai signé pour OD Martinique, sans savoir qu’on allait en Martinique, j’étais là « Ouais, j’ai encore des trucs à apprendre puis je ne suis pas allé au bout de cette affaire-là dans ma vie » et quand ça c’est arrivé, c’est bizarre, mais je me suis dit « Ah, c’est pour ça que je suis là cette année (…) je suis content que ce soit moi et que ce ne soit pas une nouvelle personne qui anime.

Jay Du Temple revient sur l'immense controverse qu'il a vécue à la barre d'Occupation double
Ouvre ton jeu


Je suis content d’avoir cinq ans à l’arrière de la cravate, là c’était ma sixième saison, pour pouvoir prendre une place que je n’aurais pas pu prendre ou que je n’aurais pas été capable de prendre à ma première saison. J’ai pris un lead qu’on a pas nécessairement vu à la télé. Pour moi, ce n’était pas ça, c’était plus sur le plan (…) je connais tout le monde pis j’étais un des vétérans de l’équipe.


Moi pis quelques autres collègues, on était ceux qui étaient là depuis le plus longtemps (…) moi, un moment donné, j’aurais pu dire « Moi je vais vous laisser gérer ça pis je vais vous attendre sur la plage » et ça aurait été correct aussi si ça avait été ça ma limite. Mais là un moment donné j’ai vu que mon instinct et mon réflexe c’est de faire « Moi je veux m’assurer que l’équipe aille bien, que les candidats aillent bien. Après ça, toutes les décisions télé, diffuseurs, producteurs… ce n’est pas moi qui a choisi ça. Ce n’est pas mon combat. Moi, ce que je contrôle, c’est avec qui je suis ici, qui est en Martinique avec moi, pis de s’assurer que tout le monde (…) parce que là, ça sonne super intense parce qu’après coup tu le sais que c’était une crise dans un verre d’eau, mais ce week-end-là, tu es comme « Okay, là il y a beaucoup d’humains qui ne se sentent pas bien (…) beaucoup de larmes, beaucoup de doutes, de tout bord tout côté, pis pour moi c’était juste important de… la première affaire que j’ai voulu faire, c’est de laisser savoir à l’équipe que « Je suis là pour vous, sincèrement, et si vous n’êtes pas à l’aise de me parler à moi, je vous invite à trouver quelqu’un dans l’équipe avec qui vous êtes à l’aise de parler. Je ne veux pas que personne ne se sente seul.

Jay Du Temple revient sur l'immense controverse qu'il a vécue à la barre d'Occupation double
Ouvre ton jeu


Pour moi ça, c’était l’affaire la plus importante et j’ai dit la même chose aux candidats (…) c’est bizarre parce que ce n’est pas souhaitable ce qui s’est passé, mais j’ai appris beaucoup pis ç’a été une expérience qui m’a rapprochée de personnes dans la production. Quand tu traverses ce genre de trucs là… c’est bizarre parce que ç’a été juste un week-end, ç’a été du jeudi au dimanche, mettons là… mais ç’a été toute une affaire !


Je me souviens tsé les candidats… on avait trois maisons et il y a une des maisons qui était à comme 3-4 minutes des autres et je suis allé voir les candidats qui étaient dans cette maison-là. Je n’ai plus de micro et c’est off cam… juste comme faire « Voici ce qui se passe, voici où on en est rendu (…) voici ce que je peux vous dire. Je n’ai pas de game moi dans la vie. Voici ce qui se passe. Voulez-vous qu’on parle ? On en est là. Est-ce que vous comprenez ce qui se passe ? Je vais repasse demain » (…) je me souviens d’embarquer dans la voiture pis retourner aux autres maisons.

Jay Du Temple revient sur l'immense controverse qu'il a vécue à la barre d'Occupation double
Ouvre ton jeu


J’étais tout seul dans l’auto un petit quatre minutes pis c’est comme le seul moment où j’étais tout seul. Je me levais le matin et j’étais dans des zooms avec tout le monde. Parce que là j’ai fait « Là, je veux être dans les meetings pis je veux être là ». Il y avait une gestion de crise pis malheureusement, des fois, je n’aime pas ça, mais des fois ma parole avait plus de poids que la parole de d’autres de l’équipe pis ça, je n’aimais pas ça, mais à ce moment-là, j’étais là « Ben je vais la prendre la parole parce que ça ne fait pas de sens » et pendant la petite ride de char, je me souviens de me dire « Je suis tu en train de me brûler ? Je suis-tu en train d’en faire trop ? Est-ce que je suis en train de brûler la chandelle par les deux bouts pis je ne me rends pas compte ? Moi, est-ce que je parle aux autres ? Moi, est-ce que je m’exprime ? ».


Pis c’est un moment où quand ça brassait, mon réflexe, je me souviens où il y a un meeting… on est sorti d’un meeting zoom… pis c’est une journée où tu y vas une étape à la fois pis c’est super particulier… pis là un moment donné, j’étais là « Là, il faut juste que je parle à ma mère » mais c’était comme très dans ma tête. Je ne sais pas qu’est-ce que je vais lui dire, mais il faut juste que je parle à ma. Puis je l’ai facetimé, elle apparut, pis là j’ai pogné le moton ! Parce que là j’étais comme « Okay, là ça va être correct » pis mes parents ont été tellement fins. Pis là, il y a aussi tout l’instinct de ne pas vouloir les inquiéter (…) sont loin, je ne sais pas c’est quoi être parent, mais je peux juste m’imaginer. » 

Jay Du Temple revient sur l'immense controverse qu'il a vécue à la barre d'Occupation double
Ouvre ton jeu


Une excellent épisode ! Bravo à Jay Du Temple pour sa belle ouverture ! 

Articles recommandés: