Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

India Desjardins nous offre un moment qui donne froid dans le dos en parlant de Michel Brulé

Une belle ouverture !

Cimon Asselin

Nous avons encore assisté à un excellent épisode de La vraie nature en compagnie de Jean-Michel Anctil, India Desjardins et Farah Alibay. C’est avec beaucoup de force et de courage qu’India Desjardins est revenue sur sa sombre relation professionnelle avec l’éditeur Michel Brûlé.

Chaque semaine, l’émission La vraie nature ne cesse de nous surprendre. L’animateur Jean-Philippe Dion fait un travail colossal et ses entrevues sont toujours fort intéressantes. L’humoriste Jean-Michel Anctil nous a offert un moment très touchant en nous parlant de ses enfants. 

TVA - La vraie nature


La grande Farah Alibay était elle aussi présente et disons qu’elle fascine beaucoup les téléspectateurs ! Toujours souriante, authentique et simple, la belle Farah a fait preuve de beaucoup d’ouverture en discutant de plusieurs sujets plus personnels. Elle avoue pensé tout abandonner pendant ses études et qu’elle a été victime de commentaires blessants lorsqu’elle était enfant. 

TVA - La vraie nature


India Desjardins a fait preuve de beaucoup de courage en s’ouvrant sur sa sombre relation professionnelle avec l’éditeur Michel Brûlé, qui a décédé au Brésil le 31 mai 2021. Celui qui était le fondateur des Éditions des Intouchables ainsi que les Éditions Michel Brûlé et les Éditions Cornac avait eu plusieurs problèmes avec la justice avant sa mort. 

Derrière le grand succès Le journal d’Aurélie Laflamme, qui s’est vendu à plus de 2 millions d’exemplaires, India nous raconte ceci : « Moi j’ai commencé à écrire ça, j’avais un pyjama à pingouins, tsé dans mon appartement pis là c’est devenu comme… il y a une équipe pis là qui tourne mes affaires pis là il y a dix camions de prod ! Pis j’en revenais juste pas là ! Tsé je me disais ah c’est fou ! (…) Je suis plus capable de m’affirmer avec confiance, avant je frontais et je bluffais beaucoup. Parce que tsé des fois tu doutes, mais des fois les personnes te font douter. » 

TVA - La vraie nature


Puis, Jean-Philippe lui parle ensuite de son balado dans lequel elle parle de sa relation avec Michel Brûlé, qui était son éditeur à l’époque. 

« Il savait depuis le début qu’Aurélie je ferais 8 tombes, mais lui, il en voulait un autre. Pis moi, en 2011, moi je disais non la série est terminée. Mais lui à partir de ce moment-là, il a comme pas accepté ça. Il a pas accepté que je ne veuille pas continuer (…) c’était beaucoup des longs courriels avec beaucoup de culpabilisation. Beaucoup de manipulation aussi donc il allait être méchant, pis là, l’autre mail d’après il était gentil… pis là après ça, il était méchant.... il était gentil… pis il faisait beaucoup aussi… il allait retenir un chèque (…) pis il disait beaucoup que si ça n’avait pas été de lui, que ça n’aurait jamais marché mes affaires. Que si j’arrêtais de faire Aurélie, ben c’était ma mort » raconte India. 

TVA - La vraie nature


Elle poursuit ensuite en disant ceci : « Un moment donné j’ai carrément tombé par terre chez nous. Émotivement on dirait que tout a lâché parce que ça été trop difficile (…) ça me fait me remettre beaucoup en question et je pense que ça va laisser des traces toute ma vie parce que c’est ça qui fait que parfois j’ai peur de rencontrer de nouvelles personnes parce que je me dis « Tout à coup que je fais des choses pas correctes sans m’en rendre compte » ou des choses comme ça. »   

TVA - La vraie nature


Bravo pour cette belle entrevue et ton courage, India ! 

Un épisode fort intéressant que vous pouvez écouter en entier en cliquant ICI

Articles recommandés:

Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!
Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!