Hugo Dumas reproche plusieurs choix dans les nominations des 36es prix gémeaux

Tous les détails à l'intérieur

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Chaque année, les annonces des nominations des prix gémeaux font des heureux et des malheureux. Mais cette année, Hugo Dumas voit plusieurs choix dans la liste des finalistes comme des anomalies. Dans sa dernière chronique pour la Presse, il donne son opinion et trouve que les nominations ne reflètent pas réellement les programmes qui fonctionnent à la télévision. Selon lui, trop de grands noms et de séries débranchées sont en lices pour la 36e cérémonie. 

« C’est une année tranquilo-tranquille, ralentie par la COVID-19 et ponctuée d’anomalies, qui marquera la remise des 36es prix Gémeaux », commence-t-il dans sa chronique. La principale problématique pour le chroniqueur est d’avoir nommé certaines séries alors que les diffuseurs ont déjà décidé de les enlever de leur programmation. Il soulève également que plusieurs grands noms de programmes ou de comédiens aient été oubliés.

Voici quelques anomalies que reproche le chroniqueur à la liste des finalistes de la cérémonie : 

« La réjouissante et super originale série Faits divers 4, qui a été nommée 18 fois, soit le nombre le plus élevé parmi tous les candidats, a déjà été débranchée par Radio-Canada. Malgré les critiques élogieuses, malgré la pression des fans, malgré les qualités évidentes de cette production géniale de Joanne Arseneau. Assez bonne pour les prix, mais pas assez pour une cinquième vie. Bizarre.

Aussi, que fabrique Le phœnix, de Séries Plus, dans la catégorie des meilleures comédies ? Sérieusement, là. Cette (très moyenne) minisérie avec Guylaine Tremblay et Josée Deschênes a pris la place d’œuvres pas mal plus intéressantes comme L’œil du cyclone et Les mecs, qui ont été injustement snobés.

Également, pourquoi l’Académie a-t-elle préféré Alertes et L’échappée à 5e Rang dans la catégorie des meilleurs téléromans ? C’est difficile à justifier. La série agropolicière de Radio-Canada a pourtant été plus captivante que les deux soaps de TVA réunis.

Tout comme Si on s’aimait (scandale !), Big Brother Célébrités, de Noovo, brille par son absence au rayon des téléréalités. »

Êtes-vous d'accord avec l'opinion du chroniqueur ? 

Pour connaitre toutes les prédictions d’Hugo Dumas pour ces 36es prix Gémeaux, nous vous invitions à lire sa dernière chronique disponible sur le site de La Presse. La cérémonie des Gémeaux sera diffusée le dimanche 19 septembre à 20 h sur les ondes de Radio-Canada et sera animée par Véronique Cloutier.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse - Hugo Dumas · Crédit Photo: Facebook