Ève Landry a décidé de complètement arrêter l'alcool et son explication devrait inspirer tout le monde

Elle aborde un sujet sensible

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
1,720 1.7k Partages

« Jeanne Biron, j'aime l'haïr mais j'haïs l'aimer. » C'est une phrase qu'a souvent entendue la comédienne Ève Landry dans les dernières années, elle qui a incarné le personnage tourmenté de Jeanne Biron pendant sept saisons dans Unité 9. Lundi soir, elle était de passage sur le plateau de Bonsoir bonsoir pour revenir sur ce rôle marquant et pour parler de la nouvelle pièce dans laquelle elle s'apprête à jouer dès le 24 avril à l'Espace Libre, une pièce intitulée Bébés.

Toutefois, en début d'entrevue, c'est un tout autre sujet qui est abordé par Jean-Philippe Wauthier, un sujet qui touche beaucoup de personnes au Québec et ailleurs, soit celui de notre relation pas toujours si saine avec l'alcool.

« On t'a servi un verre sans alcool. Depuis septembre, t'as arrêté de boire de l'alcool. Ça change quelque chose dans ta vie? » demande Wauthier.

« Ben oui, complètement, ça change tout. On est dans un milieu où ça boit tout le temps c'te beau monde-là. Y'a mille occasions de boire dans notre milieu puis j'étais un peu tannée de mon rapport à l'alcool. J'ai vraiment aimé mon deux ans à jeun. Tu sais, j'étais enceinte donc j'ai été deux ans à jeun, pis j'ai vraiment aimé mon rapport avec les autres [...] » commence Ève Landry.

« Ça me donnait une espèce de confiance que j'assumais plus ou moins. Je revenais chez nous pis j'étais pas tout à fait à l'aise avec la première impression que j'avais laissée, pas tout à fait certaine d'avoir laissé la bonne impression [...] Ça m'a comme gossé et à moment donné j'étais tannée de me poser la question ''Étais-je correcte? Est-ce que j'ai fait la bonne affaire ou non?'' Après ça j'ai essayé de modérer, pis j'suis pas bonne là-dedans ça a l'air, ça fait que moi j'ai arrêté. C'était un ou l'autre » conclut-elle. 

Par la suite, Jean-Philippe Wauthier se tourne vers une autre comédienne invitée, soit Louise Portal, qui a interprété le rôle d'Odile dans Cheval Serpent, une femme qui a toute la misère du monde à arrêter de consommer. « Pourquoi ça attire les gens ? » demande Wauthier.

« Parce que tout le monde a dans son milieu familial ou proche a quelqu'un qui a un problème d'alcool [...] C'est pas juste dans notre milieu [...] En tout cas, moi les commentaires que j'ai eus, [c'est qu']il y a beaucoup de souffrance dans la personne qui a un problème d'alcool. Moi, juste de jouer pis d'être en désintox pour ce personnage-là, puis en thérapie, j'étais épuisée. »

Ève Landry sera de la distribution de la pièce Bébés, présenté du 24 avril au 19 mai à l'Espace Libre. Pour ce projet du Nouveau Théâtre Expérimental, les comédiens seront accompagnés de leur vrai bébé, afin de répondre à la question un peu mystérieuse : « Comment se fait-il que l’on reconnaisse aux enfants, comme aux animaux, une présence plus forte et plus dense en scène qu’aux adultes ? » 

Pour écouter l'entrevue en entier, c'est juste ici. 

Partager sur Facebook
1,720 1.7k Partages

Source: Radio-Canada
Crédit Photo: Facebook