Dans l'oeil du dragon: une entrepreneure à l'histoire touchante fait pleurer un dragon

Un très beau moment de télévision

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
142 142 Partages

Le passage de Karine Bonneau et son entreprise Sainte-Saucisse à l'émission Dans l'oeil du dragon a certainement été l'un des moments les plus émouvants de la saison. L'entrepreneure de 29 an, originaire de Sainte-Sophie dans les Laurentides, a débuté sa présentation une énergie et une passion qui ont tout de suite accroché les dragons. Elle demandait 

Sainte-Saucisse révolutionne le monde de la saucisse. Leurs saucisses sont sans allergènes, sans gluten, sans oeufs, noix , arachides, poisson, soya, sans farine, sans sucre ajouté, sans sel iodé, sans agent de conservation. Leur viande est certifiée bien-être animal, sans hormones ajoutées et sans antibiotiques.  Bref, l'entreprise a tout pour plaire aux investisseurs intéressés par le marché bio/santé. Toutefois, c'est l'histoire derrière l'entreprise qui est venu toucher les dragons directement au coeur.

Après avoir essuyé deux refus, la dragone Marie-Josée Richer demande à Karine d'où elle vient et quelle est son histoire. 

« J'ai un passé qui est un petit peu particulier, donc j'aurais pu laver votre pare-brise de voiture [...] Être femme entrepreneure c'est quelque chose, mais de venir d'un milieu qui est défavorisé ou moins favorable que d'autres, ça empêche pas de devenir qui vous voulez être dans la vie [...] C'est pas d'où on vient qui façonne qui nous sommes. C'est simplement d'y aller pis d'y croire. »

Karine se tourne alors vers le dragon Nicolas Duvernois, qui est fondateur de Pur Vodka. Celui ci était resté silencieux depuis le début de la présentation et il est visiblement très ému lorsqu'il prend la parole. 

« Réussir juste en affaires, ça ne m’intéresse pas. Réussir et laisser un impact dans la société, c’est ce qui me fait tripper vraiment. Et puis, voir une entrepreneure comme toi, c’est sûr que c’est le coup de foudre absolu. C’est toujours compliqué se lancer en affaires quand on est seul… », explique-t-il. Il essaie de continuer sa pensée mais il est trop ému pour parler. 

S'ensuit un long silence avant que sa collègue Isabèle Chevalier prenne le relai: « C'est tellement émotif et vrai ton histoire, je pense qu'elle vient toucher nos coeurs, sincèrement. En tout cas pour moi, et je pense que parle pour Nicolas aussi, je pense qu'on a vraiment envie de t'aider. » 

« Voir une entrepreneur qui a bûché dur, ça me fait penser à moi. Aujourd'hui j'en ris, mais ça a été compliqué moi aussi. C'est sûr que je veux faire une offre si j'arrive à parler. » 

L'entrepreneure qui demandait 15 000$ pour 20% de l'entreprise repartira finalement avec une offre conjointe de Mme Chevalier et de M. Duvernois, à 20 000$ pour 25% de l'entreprise. 

Vous pouvez voir le segment en entier juste ici.

Et voici une vidéo des coulisses du passage de Karine Bonneau:

Partager sur Facebook
142 142 Partages

Source: Showbizz.net
Crédit Photo: Capture d'écran