Catherine St-Laurent dérange de plus en plus de téléspectateurs

Elle dérange énormément

Publié le par Monde de Stars dans Télé
Partager sur Facebook
883 883 Partages

S'il y a bien un personnage qui a réussi à se démarquer, dans cette troisième saison de la populaire série policière District 31, c'est bel et bien celui de Noélie St-Hilaire. L'agent-enquêteuse jouée avec brio par la comédienne Catherine St-Laurent a pris de plus en plus de place, au cours des derniers mois, et elle fait désormais partie des personnages centraux de l'énigme. Et si certains téléspectateurs adorent son petit côté baveux et son sourire taquin qui frôle parfois l'arrogance, d'autres ne se gênent pas pour la critiquer. Et c'est surtout en raison de son habillement que la jeune femme est l'objet de critiques.

Dans son papier publié mardi matin dans La Presse, le chroniqueur télé Hugo Dumas parle du phénomène et citant des commentaires qu'il a reçus dans sa boîte courriel ou qui ont été laissés sur les médias sociaux. En voici quelques uns:

« Pouvez-vous m’expliquer c’est quoi l’idée d’habiller Noélie avec un top transparent et des talons aiguilles, alors que tous ses collègues portent des habits sobres et pratiques » ?

« Sa minijupe est beaucoup trop courte et carrément inappropriée dans un poste de police. » « J’espère que Noélie cache une paire de bottes d’hiver sous son bureau pour courir après les bandits. » « Daxia [Cynthia Wu-Maheux] aussi est jeune, mais pas mal moins indécente que Noélie. » « Noélie travaille dans la police, pas dans un bar. »

Les fidèles de la série sont non seulement très (très!) nombreux, mais ils sont également très intenses sur les médias sociaux. Comme le fait adroitement remarquer Hugo Dumas, il faut avoir beaucoup de temps à perdre pour commenter à répétition les looks d'un personnage fictif dans notre série préférée. 

« Il faut quand même disposer d’énormément de temps libre pour se plaindre à répétition des chandails trop moulants d’un personnage fictif. Même moi, le spécialiste des détails anodins à la télévision, ça me dépasse.

L’argument le plus souvent cité par les détracteurs de la pauvre Noélie vise le conservatisme vestimentaire du « vrai » milieu policier, qui ne permettrait pas à des flics d’enfiler des perfectos de cuir ou des chemisiers aussi échancrés.  »

Et vous, est-ce que l'habillement du personnage joué par Catherine St-Laurent vous choque?

À LIRE: Catherine St-Laurent nous présente finalement son nouvel amoureux et vous le connaissez bien

Partager sur Facebook
883 883 Partages

Source: La Presse
Crédit Photo: Facebook District 31