10 citations croustillantes de la 1re émission de la série Barmaids

7233 Vues
7233
10 citations croustillantes de la 1re émission de la série Barmaids
192
Partages
/ /

La nouvelle télé-série Barmaids, diffusée sur les ondes de MusiquePlus, promet d'être l'une des émissions québécoises qui va faire le plus réagir cet hiver. Le premier épisode, diffusé jeudi dernier et disponible en ligne, a donné un bon avant-goût de ce à quoi on aura droit.

La série présente en docu-réalité l'univers de six amies, âgées entre 19 et 29 ans, qui gagnent leur vie dans les bars...et qui n'ont pas la langue dans leur poche. Loin de là!

Voici d'ailleurs, sans ordre particulier, nos 10 citations préférées entendues dans le premier épisode. C'est drôle, c'est cru, et c'est dit par des filles qui s'assument et qui se foutent pas mal du jugement des autres.

- Je suis superficielle, mais au fond de moi je sais que je le suis pas.

- Toi tes boules? Tu veux te les faire re-grossir? Ouais...

- Mes plus gros atouts d'un point de vue physique, sans prétention, je te dirais ma face...pis mes seins naturels.

- J'aime l'argent, j'aime les belles choses, je dépense vraiment beaucoup et je crois que c'est un gros problème pour moi. 

- J'aime pas ça avoir chaud. J'aime pas ça suer. Ça m'écoeure. 

- J'ai besoin de quelqu'un qui va m'allumer et qui va être capable de m'éteindre.  Je me considère comme une femme à hommes parce que dans ma vie j'ai besoin d'un homme, j'ai besoin de virilité, j'ai besoin de quelqu'un qui me drive. J'ai besoin d'un pénis. 

- Ce que j'haïs de ma job c'est vraiment les gars qui jousent des games. 

- C'est sûr que je vois plusieurs filles en même temps. Tsé j'ai des cartes d'affaires. Des cartes d'affaires juste pour fourrer.

- Ce qui gosse les barmaids, c’est les osties de filles qui viennent avec leur chum pis qui ont pas de sourire dans face.

- J’ai vraiment hâte à tantôt, parce que j’ai mes nouveaux cheveux pis je vais aller montrer ça à mes girls.

Et vous, avez-vous regardé le premier épisode? Vous en avez pensé quoi?


  Partager sur Facebook