Un nouveau projet emballant pour Pénélope McQuade et Philippe Fehmiu

Les deux animateurs ont de beaux projets

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
130 130 Partages

Pénélope McQuade et Philippe Fehmiu sont en couple depuis bientôt deux ans. Leur amour ne semble pas avoir perdu de son lustre, si on se fie au compte Instagram de la populaire animatrice. Elle publiait cette semaine une photo de son couple au soleil, laquelle était accompagnée d'un message attendrissant:

« Lui ? Jamais connu autant de douceur, jamais su que je pouvais tant aimer me déposer dans la ouate du cœur d’un homme, jamais pensé qu’un amour pouvait se vivre si profondément et passionnément dans la stabilité, moi la grande accro aux remous ?? »

Selon ce que rapporte le Journal de Montréal, les deux tourtereaux ont un agenda bien rempli et seraient en train de planifier un voyage en Afrique.    « Mon chum et moi partons en voyage en avril, en Afrique », annonçait l’animatrice lors du lancement de son livre Moi aussi j’aime les femmes, mardi dernier. Son conjoint, qui a des racines béninoises, souhaite quant à lui « partir à la découverte de la terre de [ses] ancêtres ». 

Les deux animateurs de carrière semblent partager une complicité extraordinaire. Ils se préparent d'ailleurs à un autre événement qui leur est cher, soit la graduation de Simone, la fille de Philippe Fehmiu. « Ma fille a 16 ans, bientôt 17, alors son bal approche dans quelques semaines. Pénélope et la styliste Olivia Leblanc iront avec Simone choisir sa robe de bal. Elle a une grosse équipe avec elle » confiait-il au Journal de Montréal.

Les amoureux célébrant leur 1er anniversaire de couple au Festival d'été de Québec l'an dernier: 

Le livre Moi aussi j'aime les femmes est co-écrit par Pénélope McQuade et son bon ami Alain Labonté. Selon le site web de l'éditeur Groupe Librex, l'ouvrage se veut « un espace d'échanges et de réflexion, porteur à la fois d'indignation, de colère, de solidarité et d'espoir » sur des sujets comme « la dénonciation des violences sexuelles, le leadership au féminin, la parité, la réappropriation des organes sexuels comme outils d'empowerment, le(s) féminisme(s), la maternité et la non-maternité, la féminité, l'attitude des hommes sur la place publique, l'intersectionnalité, la réalité des trans et la représentation des femmes dans les arts et les médias. »

Partager sur Facebook
130 130 Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Instagram