Monde de Stars

Pierre-Yves Lord découvre des lettres de sa mère décédée

Un moment très émotionnel

Samuel Doiron

C'est avec une immense tristesse que nous apprenions le décès de la mère de Pierre-Yves Lord, Monique, qui s'est éteinte d'un AVC l'été dernier. Lors du récent passage de Pierre-Yves à l'émission Pour une fois, il a partagé avec beaucoup d'émotions une découverte bien spéciale.

En effet, comme le rapporte 7 Jours, le sympathique animateur a découvert des lettres écrites par sa mère lors de son adoption.

Sur sa page Instagram, Pierre-Yves a partagé un extrait émouvant de son entretien avec le comédien et animateur Félix-Antoine Tremblay, où il a évoqué un événement récent. Dans cette brève vidéo, le duo apparaît, et Pierre-Yves confie à Félix-Antoine qu'il a mis la main sur des lettres manuscrites de sa mère datant des premiers jours de son adoption.

En effet, alors que son père est en train de déménager, Pierre-Yves l'a aidé à trier les souvenirs, découvrant ainsi une petite boîte renfermant ces précieux écrits de sa mère, décédée l'été précédent. Cette anecdote émouvante a touché Pierre-Yves, actuellement au Nicaragua, ainsi que son complice, Félix-Antoine Tremblay, et a créé un moment très poignant.

L'été dernier Pierre-Yves avait accepté de s'ouvrir sur le décès de sa mère, Monique, avec le magazine La Semaine. Elle a rendu son dernier souffle suite à un AVC tout juste avant qu'il monte pour animer la fête nationale du Québec. Une montagne d'émotions très différentes et ce, dans des moments bien difficiles. 

L'animateur a relevé ce défi de la St-Jean Baptiste avec brio et professionnalisme, comme il le fait toujours. Pierre-Yves avait été adopté par ses parents en 1979 alors qu'il se trouvait dans un orphelinat de Port-au-Prince. Il a eu la chance de se retrouver avec une famille aimante, qui lui a appris à rire et à aimer. 

« Ma mère n’a jamais été ma mère adoptive ou pas ma vraie mère. Les liens qui nous unissent sont très forts. Il n’y a pas de mot pour exprimer la force de ce lien », dit-il. 

Articles recommandés:

Source: 7 jours