Marie-Chantal Toupin pète sa coche et accuse de discrimination une entreprise qui lui a refusé un emploi

Elle crie à l'injustice.

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Après avoir annoncé en juillet dernier avoir trouvé un emploi de peintre en bâtiment et charpentière, Marie-Chantal Toupin a cette fin de semaine poussé un puissant coup de gueule sur les réseaux sociaux contre une entreprise qui lui aurait refusé un emploi... de gérante de projet après sinistre. 

Sur sa page Facebook, la chanteuse raconte le déroulement du processus d'embauche et affirme qu'un proche lui a confirmé que sa candidature n'avait pas été retenue du fait que le nom de Marie-Chantal Toupin ne serait pas bon pour l'image de l'entreprise. 

« La j’en ai une pas pire Une cie qui me passe en entrevue Gérante de projet après sinistre N’est pas compagnie du Qc mais de Toronto …. Première entrevue …. Y ont aimé…. J’attends retour d’appel … y me reviens 1 sem plus tard en me disant les postes sont comblés..les gens à l’interne (Windsor etc ) revienne au qc … si ça me dérange de faire autre chose .. oui pas de problème ! Y me revienne sans le dire à moi perso … y ont dit à un ami de Gatineau qui travaille pour eux … que non mon nom d’artiste est pas bon pour leur image … heuuuuuu! Donc en gros …. Si t’es un artiste et que ta aucun dossier criminel ta rien comme tâche dans ta vie tout court ta le droit de vivre une discrimination! On jase là!!!! Haaaaaaaaa pu capable », écrit-elle, dimanche matin. 

Rappelons qu'en avril dernier, le Journal de Montréal rapportait que Marie-Chantal Toupin intentait une poursuite de 300 000 $ envers Bell Médias et Production Entourage « en raison de la diffusion (...) d'allégations fausses et hautement diffamatoires » envers sa réputation en raison de son passage à l'émission Big Brother Célébrités

Cet hiver, alors qu'elle se trouvait dans le manoir de la téléréalité, elle a été accusée par des candidats d'avoir proféré des propos racistes et homophobes à l'endroit de Richardson Zéphyr, Varda Étienne et Rita Baga. Elle aurait tenu ses propos alors qu'elle était sous l'effet de l'alcool et de médicaments après être allée chez le dentiste et affirme n'en avoir aucun souvenir. 

Les extraits de ces propos n'ont jamais été diffusés par la production.  

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Facebook · Crédit Photo: Facebook