Louise Sigouin donne des détails sur la finale de Si on s'aimait

On a déjà hâte!

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la finale de la saison de Si on s'aimait arrive à grands pas, la sexologue Louis Sigouin s'est confiée au site Showbizz.net sur ce qui attend les candidats. 

Elle a révélé que la conclusion sera « harmonieuse ». « Dans tout le processus, ils ont appris à se connaître, ils ont appris à s'aimer tels qu'ils sont, ils ont appris à négocier avec leurs différences, mais ils sont capables de plaisir et de partager de beaux moments ensembles. On va s'attendre à une finale harmonieuse », a-t-elle expliqué.

Louise Sigouin a également précisé que l'objectif de l'émission n'était pas nécessairement de former des couples. « L'objectif ultime, la motivation, c'est d'avoir une vie amoureuse. Mais, dans le processus, là où il n'y a rien qui se perd, c'est que si j'apprends à comprendre mon fonctionnement et à saisir la manifestation de mon pattern - parce qu'un pattern c'est un comportement répétitif qu'on utilise pour contourner une blessure - c'est déjà ça de gagné. Si à la fin de l'émission, il n'y a pas de couples qui se forment, les candidats en ressortent tout de même comme de meilleurs êtres humains, mais ils sont aussi mieux outillés pour ne pas répéter les mêmes erreurs dans la prochaine relation », a-t-elle précisé. 

« On le voit, même à travers l'émission, les gens s'attirent le même type de fréquentations que dans la vie. Quand je leur demande leur historique amoureux, le pattern se répète. Là, c'est l'fun parce qu'ils ont la possibilité d'être avec quelqu'un qui est prêt à regarder en même temps qu'eux leur dynamique. Si ça marche avec cette personne-là ce serait vraiment le summum, mais sinon c'est un apprentissage de plus », poursuit Mme Sigouin. 

« L'objectif, c'était de permettre à plus de gens possibles d'avoir accès à de l'information et de faire une introspection pour réveiller la meilleure partie en eux. Plus de tabous sont tombés grâce à Si on s'aimait. La consultation, l'homosexualité, la séropositivité, l'authenticité. Des fois, il y a des gens qui sont dérangés par l'authenticité. Brigitte, c'est beaucoup pour ça qu'elle dérange, elle est très authentique, assumée. [...] C'est du vrai monde. Grâce à eux, on voit de vraies manifestations de gens qui vivent, qui se démènent, qui trébuchent et qui veulent s'améliorer », a-t-elle ajouté. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Showbizz.net · Crédit Photo: Facebook