José Gaudet: «Comment réussir sa séparation»

L'animateur s'ouvre sur sa rupture avec Ève Ouellette

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
243 243 Partages

Le 21 janvier dernier, l'animateur et ex-Grande Gueule José Gaudet annonçait sur les ondes de Radio Énergie qu'il s'était séparé de sa conjointe des 18 dernières années, Ève Nancy Ouellette. « On n’est plus en couple, mais c’est super cool et on est comme colocs en ce moment. C’est l’fun et on rit et on a du plaisir. Je sais que ça a l’air fou, mais on réussit très bien notre séparation » expliquait-il alors.

Son ex-conjointe avait également fait preuve d'une grande maturité par rapport à cette séparation, en publiant le message suivant sur sa page Facebook:

« Réussir sa séparation

Après 18 ans de vie de couple et 2 beaux enfants , c’est d’un commun accord que José et moi sommes officiellement séparés depuis le mois de novembre. Afin de nous offrir à nous et nos enfants une transition en douceur, nous avons pris la décision de cohabiter dans l’attente de nos déménagements respectifs. Dans le but d’honorer notre histoire et ce que nous avons créé ensembles, nous avons installé la sage intention de réussir notre séparation. Ben oui ! Kessé tu veux, on est fous de même !

On regarde en avant, on tourne la page, on s’aime quand même, la vie continue. »

Trois mois plus tard, on pourrait croire que cet optimisme de départ a laissé place à de l'amertume ou à du ressentiment, mais il n'en est rien, selon ce que rapporte le Journal de Montréal. 

« C’est tellement facile avec Ève. On n’est pas en guerre. On s’aide avec les enfants. Je pourrais en faire un livre : “Comment réussir sa séparation”. On a bien réussi ça. Premièrement, c’était d’accepter les différences, ­d’accepter que tu sois rendu ailleurs et l’autre aussi. Je nous trouve vraiment cool qu’on s’aide jusqu’à la fin » a-t-il confié mercredi dernier, sur le tapis rouge de la première du spectacle de Philippe Bond.

Le couple cohabite encore dans la maison familiale, le temps que leurs enfants Isaac et Satine terminent leur année scolaire. « On est colocs dans la même maison et cela va faire quatre mois. On se donne le temps que les enfants finissent l’école. Ève a trouvé sa maison qui ne sera pas loin de la mienne », dit-il.

Avec des taux de divorce toujours plus élevés, au Québec et ailleurs, la séparation de José Gaudet et Ève Nancy Ouellette est vraiment un exemple à suivre, surtout pour les couples avec des enfants. Évidemment, chaque couple a son histoire et il n'est pas toujours possible de se quitter dans l'harmonie, mais c'est tout de même la preuve qu'une séparation n'a pas nécessairement à se terminer dans le chaos. 

Partager sur Facebook
243 243 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook