Inondations au Québec: une employée de la CAQ dans l'embarras après une «blague» qui ne passe pas

La politique est vraiment un milieu sans pitié...

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
99 99 Partages

Il en faut parfois peu en politique pour que l'opposition grimpe aux rideaux et tente de discréditer l'adversaire. Selon ce que rapporte le Journal de Montréal, une jeune employée du ministre Lionel Carmant l'a appris à ses dépens cette semaine après avoir publié une «blague» de mauvais goût sur son compte Instagram. Maude Faniel-Méthot est l'attachée de presse de M. Carmant, qui est ministre délégué à la santé et aux services sociaux au sein de la CAQ. 

Dans une photo publiée sur Instagram le 21 avril dernier, la jeune femme a voulu partager son plaisir d'être en voyage au Mexique, mais elle a fait une allusion un peu douteuse sur les inondations qui sévissaient alors au Québec. 

« Nous aussi, on a les deux pieds dans l’eau, mais au moins il fait beau et chaud! Kisses from Mexico» mentionne-t-elle sur la photo. 

La publication a été retirée depuis mais le mal était déjà fait et l'opposition libérale a sauté sur l'occasion pour tenter de faire ombrage à la CAQ. La députée libérale Christine St-Pierre a dévoilé la publication aujourd'hui, lors de l’étude des crédits budgétaires du ministère de la Sécurité publique. 

Elle a affirmé qu'elle souhaitait que la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, s’assure que ce genre d’incident ne se reproduise plus.  

 «Je suis convaincue que vous êtes choquée autant que moi, madame la ministre. Je vous inviterais [...] à passer le message au sein de tout le gouvernement, au sein de tout le personnel, et de passer un message très clair que des inondations, on ne fait pas de blague avec ça, on ne fait pas de blague avec les drames que ces gens-là vivent. La semaine dernière, au moment où elle a mis cette publication Instagram, il y a des gens qui étaient dans l’eau et il y avait aussi une septuagénaire qui mourait», a insisté la députée St-Pierre.  

Bien sûr, la blague de M. Faniel-Méthot était déplacée, mais nous sommes convaincus qu'il n'y avait aucune mauvaise intention derrière ses paroles et que c'est simplement une erreur de parcours. Cela nous démontre une fois de plus à quel point il faut être fait solide pour évoluer en politique. On l'a entendu à plusieurs reprises, mais c'est vraiment un milieu sans pitié.

Partager sur Facebook
99 99 Partages