Charles Lafortune explique pourquoi Maripier Morin a été écartée de La Faille

Tous les détails à l'intérieur.

Monde de Stars
Charles Lafortune explique pourquoi Maripier Morin a été écartée de La Faille

Alors que la deuxième saison de La faille sera disponible dès le 7 octobre sur Club Illico, Charles Lafortune est revenu sur les raisons qui ont fait en sorte que Maripier Morin a été écartée de la troisième saison, en entrevue au site Showbizz.net

« À un moment donné, on a bien vu que ça ne finirait plus cette histoire-là. On ne voulait pas que ça devienne plus gros que la série elle-même. L'auteur Patrick Ouellet a retravaillé l'écriture pour qu'on aille ailleurs, pour qu'on ne soit pas dans la comparaison, sinon, ça deviendrait plus du potinage que de la série », a expliqué celui qui produit la série. 

Showbizz.net lui a ensuite demandé s'il craignait que le public parle davantage de la saga entourant Maripier Morin que de la série en elle-même. « Je pense que ça va être polarisant. On est embarqué dans ce tourbillon-là, et ce n'est plus vraiment sous notre contrôle », a-t-il constaté. 

Charles Lafortune a toutefois ajouté que personne n'avait touché au montage des épisodes dans le but de la faire moins apparaître à l'écran.  

Rappelons que, lors de la plus récente bande-annonce de la deuxième saison de  La faille , on constatait l'absence de Maripier Morin. Voilà ce que le producteur a déclaré à ce sujet. « Son personnage est quand même périphérique. On a décidé de focaliser sur l'enquête. On est rendus dans une place où on est " damn if you do damn if you dont'".  On la met dedans, le monde chiale. On ne la met pas dedans, le monde chiale », a-t-il résumé. 

Charles Lafortune a également abordé l'intrigue principale qui sera au cœur de la deuxième saison. « Dans le premier épisode, une femme de chambre au Château Frontenac découvre un mort dans un bain, coulé dans le béton. Il n'y a que ses yeux et son nez qui dépassent. Ils sont obligés de couper le bain pour sortir le corps de là. On va apprendre que ce gars-là a un lien avec un "overpass" qui s'est effondré parce que le béton était de mauvaise qualité. Il y a des gens qui sont morts. On a un personnage qui a perdu sa jambe dans cet accident-là, et son frère a perdu la vie. Et, il y a quelqu'un, là-dedans, qui va causer d'autres morts », a-t-il révélé.

Charles Lafortune promet d'ailleurs que le public verra sous un tout nouvel angle le célèbre Château Frontenac. « On voulait faire un mélange entre Poudlard et The Shining. Pendant la pandémie, l'hôtel était vide, donc, ça nous a permis de tourner dans des endroits qui, normalement, n'auraient pas été disponibles. On fait des interrogatoires dans la salle de bal! La valeur de production est très belle. L'hiver, la neige, le traversier; tout ce nordique noir-là qu'on avait à Fermont [La faille 1], on le retrouve encore, mais d'une façon différente, plus luxueuse », a-t-il avancé.