Bianca Gervais montre son nouveau tatouage de « femme révoltée »

Elle s'est fait tatouer dans son dos.

Publié le par Monde de Stars dans Potins
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Dans la foulée des acquittements de Gilbert Rozon et d'Éric Salvail, tous les deux survenus cette semaine, la comédienne Bianca Gervais s'est fait faire un tout nouveau tatouage pour montrer sa colère face à l'issue de ces procès. 

Sur Instagram, Bianca Gervais a publié vendredi une photo de son nouveau dessin dans son dos, montrant une femme aussi fine qu'une allumette, sans visage, mais avec des cornes sur la tête. 

« Ce nouveau tatouage (dans mon dos) de Laurie Bergeron se nomme « femme révoltée ». Je l’ai fait pour me rappeler que j’ai le droit d’être en colère. Surtout aujourd’hui », a-t-elle écrit sur Instagram. 

Plusieurs internautes ont soutenu la comédienne en commentant ensuite qu'elle avait raison de s'indigner de la situation. 

« Avec les verdicts de cette semaine, ce n'est pas un droit, c'est un devoir! », a écrit une abonnée. 

« Tellement. Tristes verdicts », a commenté un autre. 

« Malheureusement qd on dit que la justice est aveugle .....elle l"est des fois trop... », a ajouté une troisième. 

Rappelons que, vendredi, Éric Salvail a été acquitté des accusations d’agression sexuelle, de harcèlement et de séquestration qui pesaient contre lui parce que, selon le juge, le plaignant a « exagéré » sa version. 

« L’ensemble des facteurs analysés permet d’inférer que le plaignant prend de sérieuses libertés avec la vérité, qu’il fabrique peut-être même des portions de son témoignage », a déclaré le juge Alexandre Dalmau.

Plus tôt cette semaine, c'était Gilbert Rozon qui était acquitté des accusations de viol et d'attentat à la pudeur auxquelles il faisait face. Selon la juge Mélanie Hébert, l'accusé bénéficiait d'un « doute raisonnable ». 

À la suite de ces deux verdicts qui ont été au coeur de l'actualité cette semaine, de nombreuses personnes ont été indignées du dénouement de ses procès. 

Jean-Philippe Dion ne s'est pas gêné pour dire ce qu'il pensait de l'acquittement de l'ex-animateur déchu.

« « Aujourd'hui, la justice a décidé qu'Éric Salvail était non coupable. Le témoin n'était pas crédible. Ok, le juge a fait son boulot. Mais Éric Salvail restera toujours coupable d'avoir abusé de son pouvoir, d'avoir été manipulateur et d'avoir été grossier avec beaucoup de monde, dont moi. La justice n'aura finalement condamné aucun geste déplacé de Salvail. Choquant. Vivement 2021 », a-t-il écrit sur Facebook. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram · Crédit Photo: Instagram