Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Yann Perreau revient pour une rare fois sur les allégations d'inconduite sexuelle qui le visent

« Je n'ai étranglé personne. »

Monde de Stars

Alors qu'il vit à Paris depuis quelques mois, Yann Perreau a brisé le silence sur les allégations d'inconduites sexuelles qui le visent depuis 2020, en entrevue avec Stéphan Bureau pour son balado sur QUB Radio.

Le chanteur qui a toujours de la difficulté à faire son métier estime que la punition que lui fait subir le public n'est pas proportionné à ce qu'il a fait. « Sur une échelle de 1 à 10, je pense que je n’étais pas à 10 ; je n’ai étranglé personne », a-t-il résumé à Stéphan Bureau, à Paris. 

« Je ne pense pas que d’avoir touché la fesse [d'une fille], la fille soit encore en insomnie; moi je fais encore de l’insomnie », ajoute-t-il, en disant regretter les gestes qu'il a pu poser dans le passé. 

En France depuis 2022 avec sa conjointe, le chanteur déchu estime que plusieurs personnes du milieu de la musique craignent d'être vu à ses côtés. 

« J’ai eu des dizaines de courriels et beaucoup de discussions qui me prouvent que les gens se sentent inconfortables. Pas parce qu’ils ont peur que je refasse une connerie [...] ils me disent : j’ai confiance en toi, mais j’ai peur que ça me mette dans la marde par extension », affirme-t-il. 

Rappelons qu'en 2020, la chanteuse La Bronze avait affirmé que Yann Perreau lui avait envoyé une photo de son membre en réponse à une story. « C’était hors contexte, et clairement non consentant, écrit-elle. Une dick pic peut sembler banale, mais je me suis sentie si agressée que j’ai fait une crise d’anxiété d’environ deux heures », avait-elle affirmé.

Une autre femme avait également affirmé sur Instagram que Yann Perreau aurait « touché les fesses » de sa soeur lorsqu'elles prenaient une photo avec lui. « Et quand je me suis fâchée il a dit : “Ohhh, c’est quoi, t’es féministe ? Je vais te manger la chatte comme aucune féministe se l’est fait manger.” », a-t-elle raconté au Devoir.

En entrevue avec Stéphan Bureau il estime que, malgré ces gestes, il a « toujours été un woke » et estimait être un « allié des féministes ». 

« J’étais toujours présent dans les événements comme les soupers-bénéfice pour le cancer du sein ou pour les victimes de la polytechnique. Malheureusement, on l’a vu, j’ai mes failles », a-t-il ajouté. 

Écoutez son entrevue complète ci-dessous :

Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!
Ne manquez rien de l'actualité de vos vedettes préférées!