Yann Perreau attaque Justin Trudeau devant tout le monde et reçoit une ovation

Ouch!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
10,363 10.4k Partages

L'industrie de la musique québécoise était en fête, dimanche soir, alors que se tenait le 40e Gala de l'ADISQ, animé par Louis-José Houde. Et on a eu droit à tout un spectacle, avec notamment un hommage extraordinaire rendu au mythique groupe Harmonium. Les remerciements ont été colorés, on a eu droit à quelques controverses et des récipiendaires qu'on n'attendait pas du tout.

Mais qui dit gala de l'industrie culturelle dit plaidoyers politiques. On le sait, tout bon gala qui se respecte doit avoir au moins un ou deux moments où un artiste engagé lance un message fort de critique envers le gouvernement en place. Et dimanche, c'est de la bouche de Yann Perreau que ce moment est venu.

L'excellent chanteur, qui était d'ailleurs le co-animateur du 1er Gala de l'ADISQ mercredi dernier, a interpellé le premier ministre canadien Justin Trudeau qui était présent dans la salle.

«Bonsoir, bonsoir. En passant, j'aimerais souligner que hier c'était le 90e anniversaire d'une légende nationale: le poète de Natashquan, monsieur Gilles Vigneault. Bonne fête Gilles! Et je veux surtout le remercier pour une petite phrase sublime qui a fait le tour du monde. "Mon pays, ce n'est pas un pays c'est l'hiver". Et oui, je trouve ça beau. Et j'ai entendu dire que monsieur Vigneault est un de vos chanteurs préférés, monsieur Trudeau. C'est très touchant, vous avez beaucoup de goût. Bravo! Par contre, quand vous achetez un pipeline de cinq milliards, j'ai plus l'impression que mon pays ce n'est pas un pays, c'est une pétrolière. Et ça aussi ça fait le tour du monde mais c'est un petit peu plus gênant.»

Le chanteur a eu droit à une belle ovation pour son message, tandis qu'on a vu le premier ministre rire jaune alors que la caméra était braquée sur lui.

Voici le segment en question si vous l'avez manqué:

Son message au premier ministre a créé de nombreuses réactions sur les médias sociaux. En voici quelques unes que l'on a sélectionnées tout spécialement pour vous:

«Bravo d’avoir rappelé à qu’on n’avait pas besoin de l’oléoduc »

« Manque de classe envers le Premier ministre!»

« vraiment bon depuis le début ! Tellement de talents au Québec on fait vraiment de la bonne musique ? et boom à Justin Trudeau ouf c’était clair et merci pour hommage à Vigneault »

«Bravo à qui prend le micro pour nous rappeller Vigneault, son rayonnement mondial, le bon goût de Justin Trudeau mais aussi son mauvais coup de pipeline, qui lui nous fait honte partout dans le monde... »

«Belle réaction de la salle à la déclaration de : acheter un pipeline avec de l’argent public, ça ne passe pas au Québec. »

«Au gala de l'Adisq, Yann Perreau critique ouvertement Justin Trudeau, présent dans la salle, pour la nationalisation du pipeline Trans Mountain. »

«Mon point de vue c’est que les artistes n’ont aucune crédibilité pour faire de la politique même si ils ont un micro et comme ils sont subventionnés par le gouv ils devraient se garder une tite gêne et en passant, je ne suis pas d’accord ac MTrudeau aucunement»

À LIRE | On a assisté au moment le plus malaisant de toute l'histoire de l'ADISQ

À LIRE | Hubert Lenoir prononce les mots de trop et le Web s'enflamme

À LIRE | La robe d'Annie Villeneuve fait tourner toutes les têtes sur le tapis rouge de l'ADISQ

Partager sur Facebook
10,363 10.4k Partages

Source: Monde de Stars
Crédit Photo: Capture d'écran YouTube