Monde de Stars

Xavier Dolan fait une annonce majeure concernant la suite de sa carrière

Pour lui, faire du cinéma est une « perte de temps ».

Monde de Stars

Monde de Stars

Xavier Dolan a annoncé qu'il cesserait de faire des films. Le réalisateur québécois a déclaré que « l'art est inutile et se consacrer au cinéma est une perte de temps », rapporte La Presse.

Le cinéaste avait déjà abordé la fin de sa carrière. Durant plusieurs entrevues en marge de la sortie de sa série La nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé, il avait déjà fait part de son désir de ne plus travailler derrière la caméra.

Mais maintenant, c'est à des médias espagnols qu'il a confié qu'il était « fatigué ». « Je ne vois pas la nécessité de continuer », a-t-il souligné, notamment au journal El Mundo.

En France, il avait déclaré au quotidien Le Monde qu'il avait « l’impression d’avoir dit tout ce [qu’il avait] à dire », en évoquant une pause professionnelle. 

Or, maintenant, il ne parle plus d'une pause, mais bien de la fin de sa carrière.

« Je ne comprends pas à quoi ça sert d’insister pour raconter des histoires quand tout s’effondre autour de soi. L’art est inutile et se consacrer au cinéma est une perte de temps. Je réfléchis à ce en quoi consiste mon travail et je me vois écrire, filmer, monter, être en postproduction… Et puis parcourir le monde en parlant de ce que j’ai tourné, monté et postproduit. On fait comme si on avait tout le temps du monde, mais s’il y a bien une chose qu’on n’a pas, c’est du temps », a-t-il dit pour appuyer sa décision.

Au quotidien El Pais, il a aussi dit plus tôt cette semaine que le fait que le travail de réalisation n'était pas égal aux résultats obtenus, incluant les résultats financiers, et que cela faisait en sorte qu'il mettait fin à sa carrière en réalisation au cinéma. 

Rappelons que Xavier Dolan a réalisé huit longs métrages, en plus de sa série diffusée sur Illico. Il a également été acteur, producteur et doubleur. 

Ses projets après sa carrière de cinéaste semblent loin des plateaux de tournage. « Je vais me construire une maison et aller m’y réfugier avec mes amis et regarder le monde brûler », a-t-il avancé au quotidien espagnol El Mundo.

Source: La Presse