Voici la lettre d'excuses que Jeff Fillion a adressée à Alexandre Taillefer!

Lisez la lettre d'excuses de Jeff Fillion au complet ici!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
955 955 Partages

Mardi matin, après le passage d'Alexandre Taillefer à l'émission de Paul Arcand, passage durant lequel l'ancien Dragon a solidement apostrophé l'animateur de radio de la ville de Québec, Jeff Fillion a fait parvenir une lettre d'excuses au célèbre entrepreneur. La voici dans son entièreté:

«Bonsoir M. Taillefer,

Je tiens à m'excuser sur le champ pour mon tweet maladroit de dimanche soir. Je n'ai pas écouté l'entrevue à TLMEP dimanche soir. J'ai plutôt commenté l'article évolutif du Journal de Québec pendant l'émission qui concluait à ce moment précis que Amazon était en cause. En tweetant le texte, je visais la conclusion hâtive du journal sur un sujet complexe et dramatique. JAMAIS j'ai pensé vous viser avec ce commentaire. La journée de la tragédie, j'ai parlé amplement de comment vous deviez vous sentir. Je suis un père d'ados, JAMAIS je pourrais écrire les choses qui me sont reprochées. Ce tweet a été mal écrit , donc mal interprété. Ma faute!

Dans votre tweet à mon endroit, vous me parlez de critiquer vos entreprises mais de ne pas toucher à votre fils. Je n'ai jamais visé votre fils. Je fais de l'opinion mais je ne suis pas une personne méchante. On a pas les mêmes idées sur le taxi ou autres, mais personnellement, j'ai absolument rien contre vous.

Je tiens à m'excuser une deuxième fois pour cette confusion. Je vous souhaite le bonheur et la sérénité. De la part de ma famille et de moi même.

Jeff Fillion»

En conférence de presse plus tôt aujourd'hui, Alexandre Taillefer est brièvement revenu sur les événements, indiquant que pour lui le dossier est clos. Il a aussi souhaité l'animateur "cynique, amer et très négatif" de "trouver un peu de paix intérieure". Vous pouvez entendre sa déclaration en activant le lecteur audio ci-dessous.

Partager sur Facebook
955 955 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook