Véronique Cloutier répond à la question que tout le monde se pose concernant Éric Salvail

La réponse est simple

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
324 324 Partages

Véronique Cloutier est habituée de relever des défis. Tout au long de sa carrière bien remplie de succès, on lui a confié des mandats qui n'étaient pas évidents. Mais plus souvent qu'autrement, elle a réussi le tout avec brio. C'est donc avec un beau mélange de confiance et d'excitation qu'elle débutera un nouveau chapitre, au cours des prochains jours, elle qui sera à la barre de l'émission Véronique et les Fantastiques, sur les ondes de Rouge FM, de 16h à 18h, du lundi au jeudi.

Bien sûr, elle remplace en quelque sorte Éric Salvail, lui qui animait l'émission Éric et les Fantastiques jusqu'à ce que le scandale de nature sexuelle dans lequel il s'est retrouvé explose au grand jour, l'automne dernier. 

De passage sur le plateau de l'émission Le Beau Dimanche, la semaine dernière, Véro n'a pas chercher à éviter le sujet, lorsque l'animateur Jean-Philippe Wauthier lui a demandé si elle était stressée de remplacer Éric Salvail.

« Honnêtement, je ne pense pas à cela. Je ne me vois pas comme remplacer Éric Salvail. C’est un peu cliché, mais ça sera ma couleur, mon ton, mon humeur », a-t-elle raconté à l’animateur.

«Je ne peux pas dire que c’est quelque chose qui me stresse de ne pas embarquer dans les souliers de quelqu’un d’autre »

Elle aurait très bien pu proposer un nouveau concept ou un nouveau nom d'émission pour créer une coupure claire avec l'époque Éric Salvail, mais elle en a décidé autrement.

« Je préfère le prendre de front et me dire : “c’est ça le show”, puis je me lance dedans ».

Une chose est sûre, on a bien hâte de voir Véro revenir à l'animation d'une quotidienne à la radio, elle qui se contentait d'un rôle de chroniqueuse au cours des dernières années, en raison de l'aventure du show Les Morissette, qui l'a amenée à parcourir la province pour donner en spectacle avec son mari Louis Morissette. Mais Véro est prête pour son grand retour, et on n'a aucun doute que comme pour les autres défis qu'elle a eu à relever au cours de sa carrière, elle saura en faire un succès retentissant.

Toute une nouvelle pour la Fondation Véro & Louis

Cela fait déjà environ deux ans que Véro et Louis ont mis sur pied une fondation afin de mettre leur popularité au profit d'une bonne cause. Après maintes réflexions, le couple a créé la Fondation Véro & Louis qui a pour mission d'offrir un milieu de vie sécuritaire et stimulant à des adultes autistes âgés de 21 ans et plus. Un projet novateur qui a pour but de construire une maison adaptée aux besoins particuliers d’une clientèle adulte vivant avec un trouble du spectre autistique. 

En 2017, la Fondation annonçait que la première maison serait à Varennes. Depuis, les responsable ne cessent de mettre sur pieds des événements et des levées de fonds afin d'amasser des fonds pour en construire plusieurs autres. 

Il y a quelques jours, le couple avait une super nouvelle à annoncer au nom de leur Fondation.

Véronique y écrit:«Je sors très émue d’une belle et grosse annonce pour la Fondation Véro et Louis <3 <3 Le gouvernement du Québec investit 1,2 million de dollars par année afin de couvrir les services pour les résidents de la première maison à Varennes.

Nous finalisons les plans avec les architectes, ensuite la construction débutera fin 2018 pour une ouverture en décembre 2019. On poursuit notre campagne de financement dont l’objectif est de 15 millions sur 5 ans. On a encore beaucoup de travail à faire mais on sent que les partenaires réalisent le sérieux de notre engagement et on avance. Tout ça pour le bonheur des personnes autistes de plus de 21 ans et la paix d’esprit de leurs familles <3 <3 

Merci à tous ceux qui nous permettent d’avancer, l’équipe du CISSSMO et particulièrement la ministre Lucie Charlebois pour son sincère désir d’aider. Peu importe les idées et les allégeances, il existe de belles personnes qui tentent de faire une différence. www.fondationverolouis.com»

Sur le site web de la Fondation, on peut lire à quoi servira cette maison:

  • Répondre aux particularités sensorielles des personnes autistes de plus de 21 ans.
  • Accès à un milieu de vie stable à long terme.
  • Respect des particularités de chaque résident.
  • Participation active des résidents à la vie communautaire du complexe.
  • Implication des familles des résidents pour en faire un milieu de vie sain, aimant et heureux.
  • Mise en place d'un personnel qualifié et attentionné répondant à leurs besoins.
  • Sensibilisation de la population à la réalité des adultes autistes et leur famille.

C'est donc une très bonne nouvelle qui fera avancer la cause du TSA et qui sensibilisera la population à la situation des adultes qui en sont atteints. 

Partager sur Facebook
324 324 Partages

Source: Le Beau Dimanche · Crédit Photo: VéroniqueCloutier.com