Véronique Cloutier donne de nouveaux détails importants sur l'avancement de la 1re maison pour l'autisme

Bravo!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le projet phare de la Fondation Véro et Louis avance à grands pas. La Fondation Véro & Louis construit des milieux de vie pouvant accueillir des adultes autistes de 21 ans et plus ayant besoin de soutien au quotidien. La première maison devrait ouvrir ses portes à l’été 2020. Vous trouverez sur cette page les étapes importantes de cette aventure qu’est la construction de la première maison de la Fondation Véro & Louis !

On a appris, grâce à une magnifique photo de famille publiée sur le compte Instagram de Véronique Cloutier, que la première maison avance à grands pas.

Voici la magnifique photo en question:

« Superbe journée pour passer voir la construction de la maison à Varennes @fondationverolouis #fondationveroetlouis #autisme #hebergement #autism »

En quelques heures, la publication a récolté plus de 8 800 mentions j'aime, en plus de générer de très nombreux commentaires. En voici d'ailleurs quelques uns que l'on a spécialement sélectionnés pour vous:

« Juste merci pour vos engagements ces jeunes sont chanceux d’avoir des gens qui prennent soin d’eux comme vous le faite »

« Super belle famille!! Bravo pour votre grand dévouement et ce bel accomplissement »

« vais aller faire un tours cette nuit pour voir votre beau retour de reussite pour les gens moins chanceux, VÉRO et louis!! »

« justin a l air d avoir bcp grandi ,y depasse la bonne femme »

Et voici une autre photo qui a été publiée sur le compte Instagram de Véronique Cloutier:

« Le projet avance tellement bien  Merci du fond du cœur à @pomerleauconstruction et tous ceux qui travaillent sur le projet »

Voici ce qu'on peut lire sur le site Web de la Fondation Véro et Louis:

« En 2016, Véronique Cloutier et Louis Morissette ont créé leur Fondation pour appuyer cette cause orpheline qu’est l’hébergement permanent chez les adultes autistes.

Notre mission : Créer des milieux de vie adaptés aux besoins des adultes de 21 ans et plus vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) pour qu’ils puissent s’y épanouir, tout au long de leur vie. 

L’autisme n’est pas une maladie. Il n’y a pas de guérison. L’autisme c’est pour la vie. Comme tous les jeunes adultes, les adultes autistes aspirent à une plus grande autonomie.

Après 21 ans, les services offerts aux autistes sont quasi inexistants. Les milliers de familles ayant un enfant autiste se retrouvent donc souvent sans moyens, sans ressources et à bout de souffle. Ce manque dans l’offre de service a un impact immense sur ces familles qui doivent faire de grands compromis. »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Instagram Véronique Cloutier · Crédit Photo: Instagram Véronique Cloutier