Nouvelles : Vanessa Pilon publie une photo d'elle toute nue et très enceinte
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Vanessa Pilon publie une photo d'elle toute nue et très enceinte

Elle est magnifique!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
735 735 Partages

Le ventre de Vanessa Pilon grossit à vue d'oeil, elle qui est maintenant à 34 semaines de grossesse. Le corps humain est un des plus beaux mystères de la vie et c'est magnifique de voir comment la nature est faite pour favoriser la reproduction. Mais pour la femme, ça implique des changements importants dans son corps.

Et ce matin, la future maman a eu envie de parler de ce sujet en publiant une magnifique photo d'elle, sur Instagram.

Voici ce qu'elle a écrit pour accompagner la photo:

«J’hésite entre écrire quelque chose de doux et profond à propos du miracle de la vie, ou juste vous dire que ça fait trois mois que je n’ai pas vu mon vagin. ✌?#truestory #34weekspregnant»

Et voici la magnifique photo en question:

En quelques heures, la publication a amassé pas moins de 13 000 mentions j'aime en plus de générer de très nombreux commentaires. Parmi ceux-ci, on trouve une discussion particulièrement drôle entre Vanessa Pilon et Véronique Cloutier.

«C’est l’occasion de créer la vraie de vraie intimité avec le papa. #Chéripeuxtumetrimmer #truestory», a commenté Véronique Cloutier.

«HAHAHAHA. Tellement. C’est lui-même qui s’est offert pour l’entretien paysager. #jardinsecretnomore», a répondu Vanessa Pilon.

«HE’S THE ONE!», a finalement conclu Véronique Cloutier.

Et voici d'autres commentaires laissés sous la photo.

«Hahahahahaha!!! Je suis à 25 semaines et je ne le vois plus non plus!!»

«34 semaines aussi, je comprends parfaitement l’ambivalence hahaha»

«Hahahaha !!! Tu ma tellement fait rire , c’est tellement ça en plus ! Hihihih lâche pas la patate ça achève»

«Je trouve que c'est pas mal juste en bon ?✌ je vis la même chose ici. J'attend impatiemment le 28 juillet ! Aahahahah»

«j’ai accouchée il y a 4 jours et je te confirme que c’est agréable de retrouver son corps et surtout voir son vagin comme tu dis lol »

«on voit que l’option #2 vient plus naturellement!! Magnifique photo... quelle chance nous avons de pouvoir créer la vie! ??»

«Parole de maman de 2 enfants et infirmière, c’est peut-être une bonne chose que tu ne puisses plus voir cette zone de ton corps avec tous les changements qui s’y passent  »

Vanessa Pilon inquiète pour sa fille

Vanessa Pilon était de passage sur le plateau de l'émission Les Échangistes, il y a quelques semaines et l'animatrice Pénélope McQuade a abordé le sujet de la petite fille que Vanessa mettra au monde dans quelques semaines, en lui parlant de la publication qu'elle a faite sur les médias sociaux pour annoncer qu'elle était enceinte d'une fille.

«Vanessa, tu as annoncé de la plus belles des manières, sur Facebook, le 8 mars, en cette Journée internationale des droits des femmes que tu allais avoir une petite fille, et tu l'as fait en écrivant un mot qui était vraiment touchant. Peux-tu nous lire les deux premiers paragraphes?»

C'est alors que Vanessa Pilon a lu à voix haute le texte qui suit, tout en essayant du mieux possible contenir ses émotions. 

«Ma fille,Te savoir en train de croître en moi, de te préparer à intégrer notre monde, teinte cette journée internationale des droits des femmes d’une joie inquiète. D’une fierté fébrile.Savoir que tu naitras femme en 2018, peu importe le genre auquel tu t’identifieras plus tard, soulève en moi tempête d’émotions.»

L'animatrice Pénélope McQuade lui a alors demandé quelle était la tempête d'émotions qui venait avec le fait d'accoucher d'une petite fille en 2018.

«Je pense qu'en 2018, c'est tellement un beau moment pour une fille de naître et il y a quelque chose qui se passe d'incroyable pour l'égalité des sexes. En même temps, comme parent, il y un peu ce désir inhérent que tes enfants aillent mieux que toi et aient accès à quelque chose de plus que toi. Et moi, ayant vécu de la violence sexuelle, et avec tout le mouvement #MeToo, j'étais à la fois galvanisée par tout ça et super encouragée, et en même super inquiète. 

C'est quelque chose qu'on m'a dit dans les dernières semaines et qui m'a beaucoup marqué: "Tu es dans les derniers moments de ta vie où tu ne seras pas inquiète." Peut-être que c'est un peu ça être parent, il y a toujours cette inquiétude-là. [...] Je pense que de devenir parent, de mettre au monde en 2018, on est conscients plus que jamais des défis et de ce qui est important d'inculquer à son enfant. Autant pour les garçons que pour les filles. Si j'avais un garçon ce serait d'autres tempêtes intérieures que j'aurais. Mais là, évidemment, je suis une fille, j'ai une expérience vraiment intime avec la féminité que je n'ai pas avec la masculinité, mais avoir une fille ça vient chercher tout mon parcours à moi et ce à quoi j'aspire pour les femmes.»

Partager sur Facebook
735 735 Partages

Source: Instagram
Crédit Photo: Instagram