Vague d'accusations: Guillaume Wagner se défend d'avoir voulu profiter de la situation

Toute l'histoire ici...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
245 245 Partages

Jeudi dernier, Guillaume Wagner précipitait la chute de Gilbert Rozon en publiant sur sa page Facebook un message sans équivoque: il était le premier à accuser publiquement Gilbert Rozon des gestes qu'on lui reproche aujourd'hui...

Son message, partagé plusieurs milliers de fois, a cependant été fortement critiqué par quelques uns de ses collègues humoristes qui l'accusent d'avoir simplement pris les devants en dénonçant alors que toute la communauté de l'humour était, semble-t-il, au courant qu'un article contenant plusieurs témoignages allait être publié sous peu.

Du faux courage? Ou, encore pire, un coup de pub facile? Loin de là, s'est défendu l'humoriste ce matin sur les ondes de ICI Première...

«Ce qu'il faut savoir, c'est que c'était des rumeurs qu'on entendait depuis des mois [...] et ça ne sortait pas», a-t-il d'abord expliqué. «Il fallait mettre de la pression, il fallait faire quelque chose. [...] Je sais que les journalistes avaient peur de sortir ces histoires-là. T'as peur des poursuites, t'as peur de ce qui peut arriver. [...] J'aimerais préciser que plusieurs des victimes m'ont écrit et m'ont dit qu'ils ne l'ont pas vu comme [couper l'herbe sous les pieds] du tout, et m'ont même remercié. Je sais qu'il y a une victime qui ne l'a pas pris et je m'en excuse».

Voilà qui remet certaines choses en perspective, même si plusieurs semblent douter des explications de l'humoriste.

Et vous, croyez-vous qu'il a fait la bonne chose?

Partager sur Facebook
245 245 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook/Radio-Canada