Une spécialiste en cybercriminalité dénonce Safia Nolin et son clip

Elle ne la trouve pas drôle du tout!

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

En entrevue à QUB Radio ce midi, Cathy Tétreault, directrice générale et fondatrice du Centre Cyber-aide, a remis en question le bien-fondé de la démarche artistique de Safia Nolin. Le clip vidéo des femmes dénudées sème la controverse. Oui pour le message passé aux adultes, mais pour le message passé aux jeunes?... 

"Ça va vraiment à l'encontre de ce qu'on enseigne aux jeunes pour combattre l'hypersexualisation", mentionne d'emblée l'auteure du livre Jeunes connectés, parents informés"Je dis aux jeunes de ne jamais, jamais - même par amour, même par menace - envoyer des photos nus".

Cathy Tétreault le dit d'emblée : elle pense, comme Safia Nolin, que des efforts doivent être faits pour mettre fin à la grossophobie et pour aider les femmes à bien vivre avec leurs corps... Mais elle est toute aussi convaincue que la chanteuse commet une erreur en passant son message de la façon dont elle l'a fait avec son clip.

"Je suis désolée pour ceux qui l'aiment et qui aiment sa musique... mais pensez toujours aux messages qu'on lance à nos jeunes qui ont déjà de la difficulté à savoir les règles et les balises du web. Et là son clip passe partout", déplore la directrice générale et fondatrice du Centre Cyber-Aide. "Elle c'est sa cause (la grossophobie), mais moi ma cause c'est de sensibiliser les jeunes."

Chaque année, des dizaines de jeunes filles aux quatre coins du Québec (et beaucoup plus partout ailleurs dans le monde), vivent l'enfer à cause qu'elles ont publié des photos nues ou les ont envoyées par texto. Cela mène souvent à de véritables cas d'intimidation, de dépression et parfois même de suicide. Certaines jeunes filles ont d'ailleurs dû changer d'école après que leurs photos sexy aient été rendues publiques.

Voilà un point de vue que l'on n'avait pas entendu jusqu'ici, mais qui vient ranimer le débat autour du clip controversé.

Cathy Tétreault est directrice générale et fondatrice du Centre Cyber-aide qui fait de la sensibilisation à propos de la «cyberdépendance», la cybercriminalité et l’hypersexualisation. Madame Tétreault est intervenante en dépendances depuis 8 ans, spécialisée dans le traitement et la prévention de la cyberdépendance, des jeux de hasard et d’argent ainsi que de la prévention à la criminalité juvénile. Conférencière chevronnée, elle a présenté pas moins de 1000 ateliers et conférences à différentes clientèles : aux élèves d’écoles primaires et secondaires, aux parents, au personnel scolaire et formations aux intervenants de différents milieux.

Pour entendre l'entrevue complète, c'est ci-dessous.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: QUB
Crédit Photo: Facebook