Une populaire émission de Radio-Canada soulève la controverse... L'animatrice se vide le coeur!

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Ça ne fait même pas un mois que la nouvelle émission "Les échangistes", animée par Pénélope McQuade, est diffusée à Radio-Canada et déjà, certaines personnes réclament la fin de l'émission.

Produit par Éric Salvail, le talk-show s'éloigne du mandat plus éducatif que plusieurs aimeraient voir Radio-Canada respecter.

La semaine dernière, Sophie Durocher y allait d'une critique sévère de l'émission: "on assiste à un party privé, où des vedettes s’amusent entre elles, en oubliant que des gens les écoutent. Et en oubliant que le rôle de Radio-Canada est de nous divertir, oui... mais avec une certaine profondeur."

Déçue par ces critiques, Pénélope McQuade a fièrement défendu son émission hier au 98,5FM:

"Je pense que la télévision publique peut offrir de tout" a-t-elle d'abord lancé à Paul Arcand.

"On arrive avec des formats qu’on essaie de développer, puis on nous dit que c’est merdique, poursuit l'animatrice. Ce qui est difficile, c’est qu’on dirait qu’on doit répondre aux critères de tout le monde à tous moments."

Malgré tout, Pénélope comprend les critiques adressées à Radio-Canada, mais elle doute de la rentabilité d'émissions plus "culturelles".

"Je suis la première à trouver qu’il n’y a pas assez de culture à la télé. Mais ce type d’émission semble incompatible avec une télé grand public et des revenus publicitaires suffisants" explique l'animatrice, donnant en exemple son émission de radio "Parce qu'on est en 2016" diffusée à la Première Chaîne. «Personne n’écoute ce podcast!» confie-t-elle.

Pas facile de trouver un juste milieu... Et vous, comment trouvez-vous Les échangistes?

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Radio-Canada