Une décision de TVA sème la colère chez les artistes et les journalistes...

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,331 2.3k Partages

Un texte paru dans La Presse ce matin fait le constat d'une nouvelle situation chez TVA qui met les artistes et les journalistes québécois en colère. 

Voici en quoi consiste la décision prise par le géant de télé: Dorénavant, les comédiens, acteurs et auteurs de TVA ne peuvent plus parler aux journalistes sans avoir reçu une autorisation officielle du réseau. «Autorisation qui, vous l’aurez deviné, ne leur est plus accordée», ajoute Hugo Dumas. 

Les artistes ne peuvent plus parler aux journaux dont les fondements ne sont pas chez Québécor. Autrement dit, TVA utilise les artistes comme une arme de destruction massive dans la guerre des réseaux. 

Hugo Dumas raconte qu'il a voulu parler à l'auteure de L'Échapée, concernant les nouveaux noms ajoutés à la distribution (Rémy Girard, Anne Casabonne et Alexandre Goyette). Personne n'a répondu à ses courriels. Il a donc appelé l'auteure directement. Le malaise était palpable: «L’auteure n’avait pas obtenu la permission de TVA de m’accorder une interview. "Je ne veux pas me mettre en porte-à-faux avec personne", a-t-elle plaidé».

Le journaliste n'a pas pu s'entretenir avec Guy Jodoin non plus, ni avec l'équipe de Refuge Animal à cause de ce nouveau boycott. 

Il conclut avec ceci: «C’est désolant et c’est de l’abus de pouvoir de la part d’une chaîne qui manipule beaucoup, beaucoup d’argent public» et indique que dans ses texte, à partir de maintenant, son regard sur TVA risque de changer drastiquement.

Partager sur Facebook
2,331 2.3k Partages

Source: La Presse / Hugo Dumas
Crédit Photo: Facebook du Gala Artis