Une autre tuile s'abat sur Éric Salvail, en ce début de 2019

Une autre mauvaise nouvelle

Monde de Stars
Une autre tuile s'abat sur Éric Salvail, en ce début de 2019

L'année 2018 en aura été une de transition pour Éric Salvail. Après 2017 qui aura été l'année de tous les scandales, l'ancien animateur vedette et producteur s'est complètement retiré de la vie publique. Il a fait quelques apparitions publiques au cours des derniers mois, mais Salvail n'a toujours pas fait de retour devant la caméra, depuis le moment où le scandale a éclaté, suite à une enquête du quotidien La Presse dans laquelle plus d'une dizaine de personnes ont accusé Salvail d'inconduite sexuelle.

Dans un nouveau sondage Léger Marketing, Le Journal de Montréal établit un top-10 des personnalités les plus positives et les plus négatives de l'année 2018 au Québec. 

Et on apprend que même si Éric Salvail n'a pas fait d'apparition médiatique au cours de l'année, les Québécois ont tout de même choisi Éric Salvail comme deuxième personnalité ayant influencé négativement l'actualité au cours de la dernière année. Avec 38% des répondants qui l'ont identifié, il se classe tout juste derrière Gilbert Rozon qui a été identifié par 39% des répondants.

Voici ce qu'on peut lire sur TVA Nouvelles:

«L’ex-animateur Éric Salvail a perdu ses émissions et a dû vendre sa compagnie après un reportage de La Presse où 11 victimes dénonçaient des inconduites sexuelles. Des recours en justice se sont ajoutés en 2018.»   

Le Journal de Montréal a mandaté la firme Léger afin de recueillir l’opinion des Québécoises et Québécois sur les personnalités ayant influencé positivement ou négativement l’année 2018 au Québec.   

Pour atteindre ces objectifs, un prétest a été effectué afin d’établir une liste de 50 personnalités à sonder. Par la suite, un sondage web a été réalisé du 21 au 26 décembre 2018 auprès de 1 008 Québécois, âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s’exprimer en français ou en anglais.  

Est-ce que l'année 2019 sera celle où on verra Éric Salvail revenir dans la sphère médiatique? C'est possible. Mais on sait surtout que c'est l'année où il risque d'être officiellement accusé au criminel. En effet, La Presse rapportait récemment que «le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a terminé son examen du cas Éric Salvail : la procureure chargée du dossier, Amélie Rivard, déposera des accusations contre l'animateur après la période des Fêtes, a appris La Presse.

Selon les informations que nous avons recueillies auprès de plusieurs sources, le DPCP est prêt à accuser Éric Salvail pour au moins un plaignant. L'animateur et producteur ferait l'objet de plus d'un chef d'accusation, pour des gestes à caractère sexuel.

Les faits qu'on lui reproche dateraient de plus de 20 ans et se seraient déroulés dans un milieu de travail. Les gestes se seraient produits sur une assez longue période, qui s'étendrait sur des mois.»