Une autre histoire de censure suscite la controverse autour de Radio-Canada

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Monde de Stars dans Nouvelles
Partager sur Facebook
218 218 Partages

La direction de Radio-Canada se retrouve une fois de plus dans l'eau chaude pour une histoire de censure. Après la controverse du gala les Olivier entourant le numéro de Mike Ward et Guy Nantel, on peut dire que l'institution aura vécu un début de moi de mai très chargé. 

Cette fois, elle écorche Guy A. Lepage pour la diffusion de son entrevue avec Pierre Lapointe pour Tout le monde en parle. Vous vous souvenez très certainement du 24 avril dernier, soir où le chanteur s'est indigné de la façon de gérer la télévision québécoise, du retrait de son émission Stéréopop.

«Je le dis, fu** off: j'ai été en ta*****k. J'ai réalisé que la télé n'est pas un milieu créatif. La télé est un milieu de politique et de patronariat (sic)», avait-il déclaré.

Dominic Maurais, animateur du matin à CHOIX Radio X, a porté plainte au CRTC après cette sortie explosive pour dénoncer le «langage inapproprié» de Pierre Lapointe. 

La lettre ayant par la suite été transmise à la chef de contenu pour les émission de culture et de variétés, madame Lynn Phaneuf, elle a reconnu que les jurons auraient dû être censurés. 

«Vous conviendrez que l’émotion était bien palpable et, nous vous l’accordons, son propos a été véhiculé de façon plutôt familière. Malheureusement, certains jurons ont été échappés. Nous sommes vraiment navrés si certains de ces mots entendus vous ont placé dans une situation inconfortable», a-t-elle répondu. 

«Par ailleurs, nous vous concédons qu’en effet, selon les normes que nous appliquons habituellement pour les émissions diffusées à cette heure de la journée, nous aurions dû présenter l'émission en bloquant les termes blasphématoires. Nous reconnaissons qu’il y a eu un manque inhabituel de vigilance et nous nous en excusons. Vous pouvez être assuré que nous avons pris les mesures nécessaires pour éviter que cela ne se reproduise à l'avenir.»

Un traitement de faveur à Guy A. Lepage? C'est ce que certains supposent, alors que d'autres trouvent que de censuré un sacre au Québec et d'en faire tout un plat, c'est vraiment rien d'autre qu'une tempête dans un verre d'eau. Enfin, apparemment, c'était la dernière fois que Guy A. pouvait bénéficier de cette souplesse. 

L'animateur de radio a fait suivre la réponse de Mme. Phaneuf à son émission. Il a aussi lâcher quelques gazouillis à cet endroit sur Twitter. Après cet événement s'est déroulé entre les deux hommes une petite chicane virtuelle. 

Nous vous laissons suivre leur conversation:

[EMBED]

[EMBED]

[EMBED]

[EMBED]

[EMBED]

Partager sur Facebook
218 218 Partages

Source: journaldemontreal.com/2016/05/13/guy-lepage-lapointe · Crédit Photo: Capture d'écran YouTube