Un spécialiste affirme que Noémie et Vincent forment le couple le plus authentique d'Occupation Double

Il y va dans les détails !

Monde de Stars

Alors que c'est dimanche soir que nous saurons qui du tandem Noémie-Vincent, Andréanne-Carl ou Stacey-Jamie remportera la grande finale d'Occupation Double, un sociologue et professeur au Cégep Édouard-Montpetit y est allé de ses prédictions en se basant sur le facteur « authenticité » des couples restants dans l'aventure. 

« Méfiez-vous de celui qui se présente comme le juge de l’authenticité » disait Renaud. Cela n'a pas empêché le professeur de prendre la plume dans Urbania afin d'y expliquer en détails son point de vue. 

Carl et Andréanne


Selon le professeur, « Carl vit un coup de foudre. C’est une expérience intense, risquée, mais pleine de promesses, qui se rapproche du sentiment religieux. Cela contraste avec l’approche calculée d’Andréanne, qui a pris un mois pour évaluer ses nombreux prétendants. » Il conclut d'ailleurs que Carl est plus investi dans la relation que sa douce. 

Jamie et Stacey

Le professeur qualifie cet amour d'« inexistant » en résumant au passage une foule de répliques hésitantes de Stacey : « Je me verrais vraiment tomber en amour avec lui », « Non, mais pour vrai oui, non non j’ai vraiment des petits papillons quand je lui parle ». Est-ce que Stacey succombera aux charmes de Jamie avec sincérité ? Le sociologue en doute...

Vincent et Noémie

« Vincent et Noémie échouent toutes les activités qui auraient pu les protéger des éliminations. Chaque fois ils restent solidaires, en riant de leurs erreurs et continuant de s’appeler « babe ». Quand Vincent questionne le couple de Marjo et Cintia, Noémie se dissocie de son chum. Mais elle communique son besoin sans faire d’attaques : « Moi ça me tentait juste de te voir ». Vincent écoute et se rallie. Même chose le 26 novembre, quand Noémie prend le lead du plaidoyer pour passer en finale. Elle corrige une erreur de français durant son speech, pour ensuite chercher l’appui de Vincent, embarrassée. Il la félicite illico. C’est lui qui lui a montré (avec humour et complicité) que « Les si n’aiment pas les rais ». Malgré leurs différences de classe sociale, ils créent des espaces de négociation pour se rejoindre à mi-chemin », dit-il à propos du couple, à qui il concède la victoire. 

On saura ce soir qui aura la chance de remporter le grand prix d'une valeur de 500 000 $!

Lisez l'analyse complète ici